vendredi, décembre 9, 2022

Mission pour l’Iran

Par James Morrison

The Washington Times – Un duo inattendu – un conservateur écossais et d’un socialiste portugais du Parlement européen – lance aujourd’hui une campagne à Washington pour bâtir un soutien au retrait du principal groupe de résistance iranien d’une liste noire terroriste.

L’organisation des Moudjahidine du peuple l’Iran (l’OMPI) veut « voir restaurer la liberté et la démocratie en Iran », a dit Struan Stevenson, le co-président conservateur du comité interparlementaire européen des Amis d’un Iran Libre.

M. Stevenson et l’autre co-président, le socialiste Paulo Casaca, rencontrent les membres du Congrès pour discuter des efforts visant à retirer l’étiquette terroriste de l’OMPI, imposée en 1997 quand l’administration Clinton essayait d’entamer des relations avec l’Iran. Ils seront en terre amicale au Capitole, où 150 membres du Congrès ont signé une lettre en 2005 appelant au retrait du groupe de la liste du terrorisme.

Le Département d’Etat a accusé l’OMPI d’avoir assassiné des membres du personnel militaire et des civils américains en Iran et soutenu la prise de contrôle de l’ambassade américaine en 1979. L’OMPI accuse des éléments dévoyés de son organisation pour les assassinats et fait remarquer que la direction et la plupart de membres de cette époque ont été arrêtés et exécutés par le chah d’Iran, Mohammed Reza Pahlavi, renversé par la révolution iranienne.

L’Union européenne a qualifié l’OMPI de groupe terroriste en 2002 et a passé outre un ordre de la plus haute cour du bloc européen de retirer l’organisation de la liste noire. Le Tribunal de Première Instance de la Cour européenne de Justice a déclaré "illégale" la désignation terroriste de l’OMPI en 2006.

M. Stevenson a noté que l’OMPI a aidé deux fois l’occident en exposant les détails du programme d’armes nucléaires de l’Iran.

"Ils ont été les premiers à révéler le programme d’enrichissement nucléaire ultrasecret à l’occident et il y a à peine deux semaines, ils ont révélé des informations détaillées sur le développement de ce projet, nommant même les emplacements exacts et les scientifiques impliqués", a-t-il dit.

"Ils fournissent cette information à l’occident au prix d’énormes risques pour eux-mêmes et cependant nous les remercions en les mettant sur nos listes noires terroristes."

M. Stevenson a appelé les Etats-Unis et l’Union européenne à abandonner "la politique de complaisance actuelle … [et] à soutenir la principale opposition iranienne dans le renversement du régime brutal et misogyne des mollahs", en Iran.

M. Stevenson et M. Casaca tiendront une conférence de presse demain à 8h00 au National Press Club.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe