lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceMarzieh était appréciée de toutes les générations (France 3)

Marzieh était appréciée de toutes les générations (France 3)

Marzieh, 18 octobre 2010, funéraillesFrance 3, 19/20, 18 octobre, Reportage de T.Watine/S.Lisnyj/L.Comiot – Ces centaines d’Iraniens en exil sont venus de toute l’Europe pour enterrer à Auvers-sur-Oise, juste à côté de la tombe de Van Gogh, l’une de leurs plus célèbres chanteuses. Marzieh, décéde à 86 ans, était comparée à Édith Piaf ou à La Callas. Elle a chanté devant la reine Élisabeth, Nixon et Charles-de-Gaulle.

Une participante : « Mis à part qu’elle avait une très, très belle voix, explique cette iranienne venue d’Allemagne, Marzieh était appréciée de toutes les générations, de la mienne mais aussi celle de mon père et de ses petits-enfants. »

Cérémonie funèbre, à Auvers-sur-Oise, 18 octobre 2010Cette admiration pour Marzieh ne s’explique pas juste pour ses chants d’amour et pour sa poésie. Dans les années 1990 la diva s’engage auprès de la Résistance en exil et de sa présidente Maryam Radjavi, qui aujourd’hui lui rend hommage. Cette résistance lui a même valu l’enlèvement de sa fille par le régime des mollahs.

Afchine Alavi, porte parole du Conseil national de la Résistance iranienne : « Malgré tout ce qu’on lui a fait, toutes les pressions sur les membres de sa famille, toutes les prises d’otages, elle n’a jamais reculé. »

C’est donc du courage aussi que ces Iraniens qui rêvent de démocratie dans leur pays sont venus chercher à Auvers-sur-Oise, siège de la Résistance iranienne en exil, et désormais dernière demeure de l’une des plus grandes chanteuses perse du XXe siècle

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe