mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceMaryam Radjavi : « Trouver un modéré est un mirage »

Maryam Radjavi : « Trouver un modéré est un mirage »

 C'est « la fin des illusions » pour la présidente du principal mouvement d'opposition.

L'Est Républicain.fr, 14 juin : Propos recueillis par Sébastien MICHAUX

– Maryam Radjavi, vous êtes le leader de la Résistance iranienne en exil en France. Cette réélection d'Ahmadinejad est-elle une surprise pour vous ?
– Nous affirmions jeudi que le Guide suprême (qui autorise ou non les candidats à se présenter, NDLR) souhaitait qu'Ahmadinejad passe dès le 1er tour avec plus de 35 millions de votants, donc non ce n'est pas une surprise. Dans une dictature religieuse comme celle-ci, tout est joué d'avance. Ces élections sont des règlements de comptes internes et n'ont rien à voir avec le peuple.

– L'Occident entrevoyait pourtant un changement…
– On a pu le lire et l'entendre un peu partout. Barack Obama s'est ainsi déclaré prêt à négocier avec des hommes responsables, mais il s'est bercé d'illusion. Trouver un modéré est un mirage.
Voilà qui marque la fin des illusions des modérés et étouffe dans l'œuf les vélléités de rapprochement des Etats-Unis. Le Guide ne veut pas accepter la moindre esquisse de changement, ni tolérer la moindre opposition.

– Quelle stratégie poursuit-il ?
µ
– N'acceptant pas le cadre de la communauté internationale, il entend continuer sa politique d'exportation de l'intégrisme en Irak ou au Moyen-Orient et accélérer le processus en vue de doter l'Iran de l'arme atomique. En cela, cette élection est un tournant.

– Ce résultat, contesté par le principal opposant d'Ahmadinejad, ne fait-il pas votre affaire ?
– Cela démontre en effet que le régime ne peut pas se réformer de l'intérieur. Les chiffres officiels de participation démontrent l'instrumentalisation. Selon nos observateurs disséminés dans les 25.000 bureaux de vote du pays, 7,5 millions de personnes seulement se sont déplacées pour voter, soit 15% des électeurs et non pas 85% comme le prétend un régime affaibli où, plus que jamais, le pouvoir appartient à une seule faction. Ce boycott constitue un non massif au régime et prouve que la solution démocratique que nous prônons s'avère juste.

http://www.estrepublicain.fr/une/monde/art_1105238.php

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe