mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceL’Union européenne fait deux erreurs face à l’Iran

L’Union européenne fait deux erreurs face à l’Iran

CNRI – Le journal suédois Dagen, a publié le 29 mars un article appelant le gouvernement suédois et l’Union européenne à appliquer le jugement de la Cour européenne de Justice annulant le nom  des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) de la liste du terrorisme.

Erik Wahlberg, juriste et défenseur des droits de l’homme, et Gösta Grönroos chercheur et philosophe à l’université de Stockholm, estiment dans leur article : « On ne peut pas comprendre la logique étrange de l’Union européenne dont la Suède fait partie dans ses relations avec la dictature intégriste en Iran ni dans ses relations avec le mouvement démocratique iranien en exil. Au lieu de soutenir le mouvement démocratique, l’Union européenne a adopté pour politique de mettre la principale organisation démocratique iranienne sur la liste du terrorisme.»

«L’exemple le plus récent de la logique erronée de l’Union européenne, c’est lorsque la Cour européenne de justice en décembre 2006 a rendu un jugement disant que le Conseil des Ministres de l’UE s’était trompé en mettant l’OMPI sur la liste noire. Le jugement dit que cette marque du terrorisme est sans fondement juridique et doit être anulée au plus tôt. Et l’erreur se poursuit quand malgré le jugement, des pays membres du Conseil européen annoncent qu’ils maintiennent ce mouvement démocratique iranien sur la liste. »

Le journal suédois poursuit en rappelant la déclaration de soutienà l’OMPI de 1000 juristes et celle de 1000 parlementaires de 23  pays d’Europe, en écrivant : « Le Conseil européen pense qu’il peut violer la loi quand ça lui chante. Mais c’est la légitimité de l’Union européenne qu’il met en danger. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe