dimanche, décembre 4, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeL'ISJ appelle l'ONU à enquêter sur les attentats de Bagdad

L’ISJ appelle l’ONU à enquêter sur les attentats de Bagdad

 Les attentats terroristes de ces derniers jours et semaines à travers l’Irak, notamment à Bagdad, visent à exercer des représailles contre le peuple irakien pour son soutien aux forces laïques, démocratiques et les nationalistes dans les élections législatives de mars et son rejet décisif du régime iranien et de ses agents en Irak.

Communiqué de presse
7 avril 2010

L’ISJ appelle à l’ONU enquête sur les attentats de Bagdad

De vains efforts pour prendre en otage les résultats des élections et éviter la formation d’un gouvernement démocratique et non-confessionnel en Irak

Les attentats terroristes ces derniers jours et semaines à travers l’Irak, notamment à Bagdad, visent à exercer des représailles contre le peuple irakien pour son soutien aux forces laïques, démocratiques et nationalistes dans les récentes élections législatives en mars et son rejet décisif du régime iranien et de ses agents en Irak.

Les experts et les observateurs de l’Irak et du Moyen-Orient estiment largement que ces attentats, qui ont causé des milliers de morts et de blessés, n’auraient pas été possibles sans « un soutien logistique à l’intérieur des organes de sécurité irakiennes et de leurs commandants » qui sont censés être sous le contrôle total du premier ministre Nouri al-Maliki. Les attentats ont lieu malgré la forte présence des forces de sécurité à Bagdad qui étaient en état d’alerte rouge.

Il y a deux semaines, conscient de la défaite aux élections et comprenant que la fraude généralisée n’avait pas réussi à éclipser le rejet par le peuple irakien du régime iranien et de ses forces affiliées, le Premier ministre al-Maliki a menacé en disant que « la violence va probablement revenir en Irak ».

Les scènes troublantes et tragiques à Bagdad ces jours-ci, qui ont choqué la communauté internationale, tendent à montrer que ces menaces sont devenues une réalité. Il s’agit d’un chantage criminel visant à ignorer le vote des électeurs pour tenter d’obtenir des postes clés du gouvernement.

Le Comité international pour l’application de la justice (ISJ) demande à l’ambassade et aux forces américaines en Irak ainsi qu’au bureau des Nations Unies dans ce pays de lancer une enquête audacieuse et impartiale sur l’origine de ces attentats et ne pas laisser les résultats des élections législatives et le vote du peuple irakien être volés sous la menace d’encore plus de violences et de carnages.

Alejo Vidal-Quadras
Vice-président du Parlement européen
Président du Comité international pour l’application de la justice (ISJ)

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe