mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsL'Iran se prépare à exécuter un mineur

L’Iran se prépare à exécuter un mineur

7 sur 7, 18 juillet – Condamné à mort pour un crime commis il y a trois ans, Sina Paymard, musicien iranien aujourd’hui âgé de 18 ans, pourrait être exécuté dans les heures qui viennent. C’est ce qu’a déclaré Amnesty International.

"Si cette exécution avait lieu, elle constituerait une violation du droit international", a déclaré Malcolm Smart, directeur du programme Afrique du Nord et Moyen Orient d’Amnesty International. "Ce serait également un acte odieux, moralement injustifiable de la part d’un gouvernement à l’égard d’un de ses jeunes citoyens. L’Iran doit prendre immédiatement des mesures pour stopper cette exécution."

Sina Paymard avait failli être exécuté en septembre 2006 pour le meurtre d’un adolescent. Arrivé à la potence, il avait émis comme ultime souhait celui de pouvoir jouer du ney (flûte jouée au Moyen Orient) une dernière fois. La famille de la victime avait été si touchée par son interprétation qu’elle lui avait accordé une commutation de sa peine à la dernière minute. Au lieu de la peine capitale, elle réclama 150.000 de tournans (plus de 180.000 euros) de compensation. Mais la famille de Sina n’a pas réussi à réunir cette somme, et aujourd’hui Sina Paymard est au seuil de la mort.

Amnesty International insiste depuis plusieurs années auprès des autorités iraniennes pour qu’il y ait un moratoire et une modification de la législation, conformément au respect des droits de l’homme. L’Iran a toujours l’un des taux d’exécutions les plus élevés au monde. Amnesty International a répertorié au moins 124 exécutions depuis le début de l’année 2007, ce qui laisse supposer que d’ici la fin de l’année le nombre total d’exécutions pourrait dépasser les 177 enregistrées par Amnesty International en 2006. En ce moment, 71 mineurs attendent dans le couloir de la mort.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe