lundi, février 6, 2023
AccueilActualitésActualités: EconomieL'Iran fait grimper le prix de l'essence de 25%

L’Iran fait grimper le prix de l’essence de 25%

Agence France Presse – L’Iran a imposé mardi une hausse de 25% du prix de l’essence, qui reste néanmoins au prix extrêmement bas de 1.000 rials le litre (0,1 USD), avant l’adoption d’un système de rationnement en juin.

Le prix de l’essence ordinaire est passé mardi de 800 à 1.000 rials le litre, et celui du super de 1.100 à 1.400 rials (0,15 USD).

La distribution d’essence s’effectue désormais uniquement à l’aide d’une carte à puce, qui servira ultérieurement pour obtenir de l’essence à prix subventionné et non subventionné.

Le ministre du Pétrole Kazem Vaziri-Hameneh annoncera le 7 juin le système de rationnement applicable ensuite.

Selon la presse, chaque automobiliste aurait droit à trois ou quatre litres d’essence par jour au prix subventionné, et paierait toute quantité supplémentaire à un prix dit "libre", mais fixé en fait par l’Etat, qui serait jusqu’à trois fois plus élevé.

L’Iran, quatrième producteur mondial de pétrole, dépense plusieurs milliards de dollars pour importer de l’essence chaque année.

Les raffineries iraniennes ne produisent que 44,5 millions de litres d’essence par jour alors que la consommation quotidienne dans le pays est actuellement de 79 millions de litres, et ne cesse d’augmenter.