mercredi, novembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireL’Iran dissimule son programme nucléaire sous le couvert d’institutions universitaires

L’Iran dissimule son programme nucléaire sous le couvert d’institutions universitaires

L’Iran dissimule son programme nucléaire sous le couvert d’institutions universitaires United Press International – L’Iran dissimule son  programme d’armes nucléaires sous le couvert d’institutions universitaires pour le développer et mener ses recherches, a affirmé une figure de l’opposition lundi dernier.

« Etant donné le passé de mensonges et de tromperies de Téhéran, l’utilisation d’institutions universitaires pour développer la bombe nucléaire rend encore plus difficile de faire stopper le développement secret de l’arme nucléaire par l’Iran», a déclaré Ali-Reza Jafarzadeh, président de Strategic Policy Consulting.

« Il existe des sites nucléaires (universitaires) impliqués dans la recherche et le développement du programme d’armes nucléaires de l’Iran, qui reste non contrôlé jusqu’à ce jour par les inspecteurs (de l’Agence internationale de l’Energie atomique) », a-t-il ajouté.

M. Jafarzadeh, qui a insisté sur le fait que ses informations provenant de sources à l’intérieur du régime radical étaient « précises et vérifiées », a déclaré que l’Université Imam Hossein du corps des gardiens de la révolution à Téhéran en faisait partie.

Des tests et des recherches de grande envergure pour la production d’armes nucléaires ont été faits à l’université qui est le lieu principal de formation pour les membres et les commandants du CGRI et les membres de la sécurité et du renseignement du régime, selon M .Jafarzadeh.

« L’Université Imam Hossein possède un groupe scientifique et un département de physique nucléaire », dit-il. « Le fait qu’une unité de physique nucléaire existe au sein d’une université militaire liée au CGRI donne une idée des objectifs du régime en se procurant l’arme nucléaire. »

D’après M. Jafarzadeh, le dignitaire religieux Hassan Rohani, ancien président du Conseil suprême de la sécurité nationale d’Iran et ancien négociateur nucléaire avec l’Europe, a admis que le régime se servait des universités pour dissimuler ses projets nucléaires.

Dans un discours au conseil en octobre dernier, Rohani a reconnu que le régime avait conduit plusieurs tests sous couvert de recherches universitaires et avait tenté de les dissimuler à l’AIEA.

L’Iran est actuellement engagé dans un conflit avec la communauté internationale concernant son programme nucléaire qui, selon le pays, est purement pacifique.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe