mercredi, novembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeL'Irak : la première étape de l'empire intégriste de Khomeiny

L’Irak : la première étape de l’empire intégriste de Khomeiny

Par Reza Shafa – 5e partie
    
La présence physique de la Force Qods en Irak

La Force Qods compte environ 40.000 hommes en Irak. En janvier 2007, dans une conférence de presse à Londres, la Résistance iranienne avait révélé une liste détaillée de 32.000 agents recevant un salaire des mollahs, avec leurs numéros de compte dans des banques iraniennes et leurs grades au sein Corps des gardiens de la révolution (CGR) en Iran. 

De plus, pour poursuivre son but en Irak, la Force Qods a établi des dizaines de réseaux terroristes et de renseignement dans tout le pays.

Ces dernières années, des millions de livres, de brochures, de CDs, d’affiches et de bannières idéologiques pour promouvoir les enseignements du guide suprême des mollahs Ali Khamenei ont été déversés en Irak par les agents de la force Qods. 

Pour appliquer les directives de Téhéran, la Force Qods a acheté ou loué plus de 3000 immeubles, appartements, fermes, hôtels, magasins et autres propriétés en Irak. Ces locaux ont été utilisés comme des caches pour les commandants et les agents de renseignements de la Force Qods et les points de rendez-vous pour les membres des équipes terroristes.

Les achats ont surtout été faits dans les trois bastions chi’ites de Najaf, Kerbala et Bassora. La tactique du régime iranien a été largement analysée par les médias dans le pays. 

Des entités écrans de la Force Qods pour accomplir sa mission en Irak

Diverses organisations écrans ont permis au CGR et à la Force Qods de mener leurs activités secrètes et illégales ; ces réseaux ont fourni la couverture nécessaire au régime iranien pour adopter un profil bas tout en ayant un pied dans la plupart des opérations terroristes en Irak. En même temps, il est difficile pour les autorités de faire tomber les couvertures et de laisser apparaître les terroristes puisqu’ils sont bien mélangés aux citoyens ordinaires.  

En créant un certain nombre d’organisations caritatives, surtout dans les parties du pays à dominante chi’ite, la Force Qods a étendu ses réseaux secrets terroristes et de renseignement.

La garnison Ramadan avec ses quatre bases tactiques : Fajr dans la ville d’Ahwaz (sud de l’Iran),  Zafar dans la ville de Kermanchah (ouest), Raad et Nasser dans les villes de Marivan et Naqadeh (nord-ouest) sur le côté iranien de la frontière fournissent l’appui logistique aux opérations de la Force Qods en Irak.

En coordination avec l’ambassade du régime iranien à Bagdad et sur la base de relations amicales avec le gouvernement irakien, la force entre en contact avec les groupes politiques irakiens. 

Kazemi Qomi joue un rôle central en Irak; l’ambassadeur du régime iranien est un commandant de la Force Qods expérimenté avec à l’origine non pas une mission diplomatique, mais militaire en tant qu’officier supérieur pour mener à bien les objectifs sinistres des mollahs en Irak.

A suivre…

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe