dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeL'Irak : la première étape de l'empire intégriste de Khomeiny

L’Irak : la première étape de l’empire intégriste de Khomeiny

Par Reza Shafa –  6e partie

La Force Qods se cache derrière les entités Kossar et Mobine en Irak

L’organisation Kossar a été fondée pour couvrir les intentions réelles des mollahs dans ce pays. Depuis le début des années 1980 et l’apparition soudaine d’une méthode odieuse du gouvernement iranien pour étendre l’intégrisme, ces tactiques, qui ont fait leurs preuves, vont être mises en œuvre par la Force Qods en Irak.

Depuis le début septembre 2003, sous le prétexte de d’aide humanitaire aux pauvres et aux indigents en Irak la Force Qods a commencé une vaste campagne pour étendre son réseau terroriste.

Parallèlement aux activités de Kossar et dans le cadre de ses directives, d’autres organisations écrans se sont mises en route comme la Fondation Chahid, le Comité de Salut de Khomeiny et le Croissant Rouge. Ces entités, bien qu’apparemment indépendantes, ne le sont absolument pas. Une enquête rapprochée révélerait que toutes ces organisations sont liées à la Force Qods. C’est le général Haj Mansour Haqiqat-Parvar qui dirige l’organisation Kosar en Irak. La fondation a ouvert des branches dans plusieurs villes irakiennes.

Sa tâche principale est de fournir un appui logistique aux groupes soutenus par l’Iran et permettre à la Force Qods de pendre pied dans le pays.

L’organisation Mobine

Quelques mois après la chute de l’ancien régime irakien, le guide suprême des mollahs Ali Khamenei lors d’une réunion avec le commandant de la Force Qods le général Qassem Soleimani, des responsables de la Communauté Internationale d’Ahl-Al-Beyt, des enseignants du séminaire théologique de Qom, des membres de ministère de la Culture et de l’Orientation islamique et d’autres services gouvernementaux ont élaboré des directives pour l’instauration d’une nouvelle République islamique en Irak.

Pour accomplir la tâche, ils devaient commencer par préparer le terrain culturel nécessaire.

Le général Hossein Chariatmadari, représentant de Khamenei et patron du plus connu des quotidiens conservateurs iraniens, Kayhan, écrivait alors dans un éditorial : "la majorité absolue chi’ite en Irak, comme celle d’Iran, ont des croyances communes  indépendamment des frontières géographiques divisant les deux nations. Bien que de telles divisions naturelles soient reconnues, elles n’empêchent pas les deux peuples d’avoir de fortes convictions religieuses communes. Comme ce fut le cas en Iran, les différences ethniques et nationales n’ont pas empêché le peuple de créer un gouvernement islamique en Iran. Évidemment, les musulmans pieux en Irak feront de même en gardant un oeil sur l’exemple de l’Iran. "

Après la réunion, la Force Qods n’a pas perdu de temps dans la mise en oeuvre de l’ordre de Khamenei en Irak en fondant une nouvelle organisation appelée Mobine sous le commandement du général Dana’i.

Le Conseil suprême de sécurité nationale (le CSSN) a envoyé une directive à toutes les branches du gouvernement et de l’armée notifiant que désormais toutes les activités culturelles dans le pays voisin tomberaient sous la surveillance de Mobine en Irak.

L’organisation Mobine a officiellement ouvert un bureau sur la place Vanak dans le nord de Téhéran.

Les buts déclarés de Mobine en Irak sont les suivants :

1. Ouvrir des stations de radio – télévision partout en Irak;

2. Mettre en place des cours idéologiques pour les membres des groupes proches de la Force Qods comme le Conseil suprême islamique d’Irak (CSII), la Brigade Badr, le Hezbollah, le mouvement du Quinze cha’aban, le Mouvement Seyed Al-Chohada, le mouvement Sarollah, pour n’en citer que quelques uns.

3. Lancement de foires du livre dans diverses villes d’Irak;

4. Distribution gratuite de livres et de CD islamiques dans le pays;

5. Ouverture de clubs vidéo dans villes irakiennes;

Pour rendre ses activités moins visibles, Mobine a ouvert un établissement intitulée "l’Association Culturelle Mobine". Les employés de la nouvelle association sont recrutés parmi les membres des groupes comme le CSII, la Brigade Badr et d’autres. 

Il existe à présent une centaine de boutiques de livres, quatre-vingts clubs vidéo, plus de 300 centres d’enseignement du Coran en Irak. 

Jusqu’à présent, l’organisation Mobine a lancé dix foires aux livres dans des villes comme Bagdad, Bassora et Kirkuk. Lors de chaque événement, elle a distribué des milliers de livres et de CD d’enseignements de Khomeiny, Khamenei et d’autres leaders du régime des mollahs.

Lors de l’une de ces expositions, plus de  13.000 $ de livres et de CD ont été distribués; des portraits de Khomeiny et de Khamenei ont aussi été distribuées.

Le CGR et la Force Qods sont si impliqués dans les activités terroristes en Irak que quelle que soit la manière dont ils essaient de les dissimuler, ils se sont largement dénoncés.

A suivre …
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe