mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeL'Irak aide-t-il l'Iran à contourner les sanctions ?

L’Irak aide-t-il l’Iran à contourner les sanctions ?

CNRI  – Le Financial Times indiquait le 21 décembre que l’Irak a augmenté ses réserves d’or de 25 tonnes en seulement 3 mois. Des experts financiers à Londres ont attribué l’énorme hausse des réserves d’or de l’Irak, passant d’environ 5 tonnes à 30 tonnes depuis octobre, aux paiements iraniens en or à l’Irak, probablement en échange de dollars américains et autre marché pouvant contourner les sanctions américaines et internationales.

 Encore le mois dernier, CNN a indiqué qu’un responsable turc avait révélé que l’Irak demandait des paiements en or pour les approvisionnements en gaz à la Turquie. « Ces six derniers mois, l’Iran a évité les sanctions américaines en important de l’or turc pour payer les milliards de dollars  de ventes d’énergie à la Turquie », a indiqué CNN.

« Pourquoi, subitement, les exportations en or de la Turquie, et notamment les lingots d’or, ont-elles augmenté ? » a demandé Ali Babacan alors qu’il s’exprimait devant une commission du budget parlementaire en novembre. La transcription officielle de ses déclarations a été publiée sur un site internet du gouvernement turc mercredi.

« Une part importante de cela est l’Iran », a-t-il déclaré. « Lorsque la Turquie achète le pétrole iranien, nous le payons en lire turque (…) Toutefois, il n’est pas possible pour l’Iran de prendre cet argent en dollars dans son propre marché en raison des restrictions internationales, des sanctions américaines. Par conséquent, lorsque l’Iran ne peut pas récupérer cet argent comme devises, ils retirent la lire turque et achète l’or de notre marché. Ils ramènent l’or dans leur propre pays. »

Désormais, il semble que l’or a trouvé son chemin dans les réserves de l’Irak probablement au lieu des dollars américains pour l’économie affamée du régime iranien.

De nouvelles sanctions américaines contre l’Iran visent justement ce commerces d’or et feront pression sur le régime iranien dans ce jeu du chat et de la souris d’éviter les sanctions contre lui en raison de ses politiques odieuses.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe