Home Actualités Actualités: Droits humains Les violations des droits humains continuent de monter en flèche sous le «modéré» Rohani

Les violations des droits humains continuent de monter en flèche sous le «modéré» Rohani

0
Les violations des droits humains continuent de monter en flèche sous le «modéré» Rohani
Le Président "modérée" Hassan Rouhani n'a fait aucun effort pour améliorer les droits de l'homme en Iran après 18 mois de pouvoir, a écrit le Vice-président du Parlement européen Ryszard Czarnecki sur le site Proactive

CNRI – Le Président « modéré » Hassan Rouhani n’a fait aucun effort pour améliorer les droits de l’homme dans son pays après 18 mois de pouvoir, a écrit le Vice-président du Parlement européen Ryszard Czarnecki sur le site Proactive.

Il a ajouté: « Beaucoup en Europe, et sans doute en Iran, ont voulu croire sincèrement que Rohani annoncerait une sorte de changement d’attitude de la République islamique vis-à-vis de la communauté internationale et du traitement de son propre peuple (…) Mais l’absence de ce changement est peut-être seulement dû au fait que le président Rohani ne peut contredire le Guide suprême sur la question des relations avec l’Occident et continu d’espérer pouvoir apporter les changements qu’il a promis dans le pays?

« Eh bien, quels sont ces changements? Très certainement, la vraie mesure de l’engagement de Rohani vers la modération c’est la façon dont le gouvernement traite maintenant son propre peuple. Mais le bilan de ce gouvernement au cours des 18 derniers mois, sur la question des droits humains, ne laisse aucun doute: la situation s’est aggravée.

Le taux d’exécutions, déjà le plus élevé au monde par tête d’habitant, a continué de grimper sous Rohani, en plus de la censure, la confiscation des antennes paraboliques et l’espionnage de la population. »

M. Czarnecki a ajouté: «Mais du point de vue de l’Occident, la chose qui est peut-être la plus effrayante sur les tactiques d’intimidation et la propagande du régime, c’est qu’il semblent avoir un effet sur les décideurs politiques occidentaux, peut-être encore plus que sur le propre peuple de l’Iran.

« Comment pouvons-nous expliquer la décision de l’administration Obama de maintenir l’allégement des sanctions contre l’Iran, tout en concédant à 80 pour cent des demandes du régime, comme le fait de le laisser garder 6,500 de ses 10 000 centrifugeuses d’enrichissement?

« Comment pouvons-nous expliquer les efforts passés de certains gouvernements occidentaux pour marginaliser et diaboliser la principale opposition, l’OMPI et le CNRI, qui ont été la cible de tant de propagande du régime iranien, précisément parce qu’ils préconisent un avenir libre, laïque et démocratique pour l’Iran?

« En effet, comment expliquer autrement le fait que, malgré plus de 1200 exécutions sous Hassan Rohani, certains en Europe continuent d’affirmer qu’il est un modéré, que l’Iran est une puissance rationnelle et digne de confiance dans les négociations, que les subterfuges antérieures de l’Iran concernant son programme nucléaire ne sont pas indicatifs des choses à venir?

Si nous sommes pas dupe de la propagande iranienne, nous verrons alors véritablement la situation qui prévaut à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Une situation caractérisé par la répression de la dissidence et l’antagonisme débridé à l’égard de l’Occident.

La seule option viable pour l’Europe est donc de soutenir la résistance démocratique qui lutte pour remplacer le régime théocratique avec un Iran authentiquement pluraliste et libre « .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here