jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireLes projets nucléaires de l’Iran pourraient présenter un risque pour l’environnement

Les projets nucléaires de l’Iran pourraient présenter un risque pour l’environnement

Les projets nucléaires de l’Iran pourraient présenter un risque pour l’environnementDe Heba Kandil

Reuters, ABU DHABI – Les Emirats Arabes Unis ont déclaré lundi que les pays du Golfe avaient l’intention de mener des pourparlers avec l’Iran parce qu’ils craignent que le programme nucléaire de Téhéran présente un risque pour l’environnement.

Le ministre des Affaires étrangères, cheikh Abdullah bin Zayed al-Nahayan, a abordé le problème du danger pour l’environnement lors d’une conférence de presse avec le ministre des Affaires étrangères allemand, Frank-Walter Steinmeier, qui a rappelé que l’Occident craint depuis longtemps que l’Iran tente secrètement de développer des armes nucléaires.

Contrairement à l’Iran, les Etats arabes dans la région obtiennent leur eau potable grâce à des usines de dessalement de l’eau de mer. Aucune rivière ne coule dans la péninsule arabe déserte et les sources d’eau souterraines sont limitées.

« Si le Golfe est pollué d’une quelconque façon par leur programme nucléaire, cela affectera la vie et le mode de vie des personnes vivant dans cette région », a affirmé Abdullah.

Il a déclaré qu’une délégation soutenue par les USA du Conseil de Coopération du Golfe, (alliance politique et économique regroupant l’Arabie Saoudite, le Koweït, le Bahreïn, l’Oman, le Qatar et les Emirats Arabes Unis) se rendrait à Téhéran mais il n’a donné aucune date précise.

« L’Iran, le voisin, l’Etat islamique, le partenaire commercial et social… doit être patient et compréhensif face aux inquiétudes de la région », a dit Abdullah.

Steinmeier, en visite dans les Etats du Golfe, a déclaré : « Selon moi, nous sommes concrètement d’accord sur la menace résultant d’un programme nucléaire en Iran. Nous ne pouvons exclure l’idée que l’Iran utilise ce programme pour développer des armes nucléaires ».

Les Etats arabes du Golfe, qui se méfient de l’Iran depuis la Révolution islamique de 1979, partagent les inquiétudes de l’Occident selon lesquelles Téhéran fabrique peut-être actuellement des armes nucléaires mais craignent d’être pris dans un nouveau conflit militaire dans la région tandis que l’Irak est toujours frappé par la violence.

L’Iran affirme que son programme nucléaire a pour seul objectif la génération d’électricité et a juré de se venger s’il était attaqué par les Etats-Unis ou par Israël.
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe