vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireLes parlementaires américains préoccupés par les concessions sur le nucléaire iranien

Les parlementaires américains préoccupés par les concessions sur le nucléaire iranien

Les parlementaires américains, dont le sénateur Bob Corker (R., Tennessee), président de la Commission Sénatoriale des Affaires Etrangères, craignent que l’administration Obama signe un accord avec le régime iranien qui ne parvienne pas à bien vérifier la capacité de Téhéran à fabriquer une arme nucléaire.

Le Secrétaire américain à l’Énergie, Ernest Moniz et une équipe de scientifiques se sont au Capitole cette semaine pour tenter de calmer les préoccupations sur la faiblesse d’un imminent accord final sur le nucléaire iranien, a rapporté le Washington FreeBeacon.

Les dirigeants du Congrès qui sont sortis de la réunion ont en outre accusé l’administration d’obstruction aux tentatives d’obtention des documents clés expliquant exactement ce que le régime iranien aurait à faire en vertu de l’accord nucléaire final.

Une source du Congrès proche du briefing classée de mardi soir, a déclaré que les officiels de l’administration Obama ont cherché à expliquer par quels moyens elle s’assurerait que l’Iran n’obtienne pas une capacité d’armement nucléaire en vertu d’un accord final.

« Etant donné que le régime de vérification et l’évaluation de la capacité de « breakout » de l’Iran sont essentiels à l’évaluation de tout accord sur le nucléaire iranien, le briefing du Secrétaire à l’Energie et les directeurs des laboratoires nucléaires américains a été organisé pour aider les membres à comprendre plus en détail les aspects techniques du programme nucléaire iranien, » a déclaré un assistant républicain de la Commission sénatoriale des Affaires Etrangères.

La question de la vérification continue d’inquiéter les parlementaires et les critiques de la diplomatie américaine.

« Corker, qui participait à la réunion de briefing a accusé l’administration Obama d’induire en erreur le public sur les paramètres d’un accord final.

« Hier soir nous avons rencontré des scientifiques dans un cadre classé sur les laboratoires et notre Secrétaire à l’Energie, pour être sûr que ce congrès comprenne vraiment tous les détails qui peuvent soulever des préoccupations, » a déclaré Corker à Fox News.

“Quand le président a dit dans ce clip qu’ils ne peuvent pas avoir une arme nucléaire pour 20 ans, cela est contraire à ce qu’il a dit sur NPR news après l’accord du 2 avril”, a-t-il expliqué.

Corker et d’autres ont essayé d’obtenir le document qui fournit les détails précis sur ce que l’administration a accepté provisoirement avec l’Iran. Cependant, les officiels ne sont pas prêt à le remettre au Congrès.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe