lundi, décembre 5, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Nucléaire"Le régime iranien montre de façon constante qu'il n’est pas digne de...

« Le régime iranien montre de façon constante qu’il n’est pas digne de confiance »

Le régime iranien montre de façon constante qu'il n’est pas digne de confiance

Les relations entre le régime iranien et la Corée du Nord, révélées par la Résistance iranienne, prouve une fois de plus qu’après trois décennies de dissimulation et de tromperie, en ajoutant six ou neuf mois pour le « breakout » nucléaire à travers les négociations des P5 + 1 ne conduira pas à une solution durable, affirme Alireza Jafarzadeh, directeur-adjoint du bureau du Conseil National de la Résistance Iranienne à Washington.

“Washington doit repenser sa stratégie dans les relations avec le régime Iranien ; une stratégie qui permettrait d’éliminer sans retard la capacité du régime à fabriquer la bombe. Car Téhéran montre de façon constante qu’il n’est pas digne de confiance.

Tout accord nucléaire avec Téhéran, qui laisserait ouverte la voie à la bombe nucléaire, doit être rejeté. À cette fin, le Congrès pourrait avoir son plus grand rôle à jouer,” a ajouté Jafarzadeh.

Jafarzadeh, qui a révélé les sites nucléaires iraniens de Natanz et d’Arak en 2002, déclenchant les inspections de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique, a écrit dans un article :

“Pendant des années la croyance conventionnelle a été que l’Iran et la Corée du Nord collaborent depuis longtemps sur la technologie des missiles, en donnant l’apparence d’une alliance pas si dangereuse. C’était jusqu’à la semaine dernière. Dans une autre révélation de taille, le principal mouvement d’opposition iranien, les Moudjahidine du Peuple (OMPI), a fourni des renseignements selon lesquels l’Iran et la Corée du Nord ont participé à un échange intensif d’informations et des visites par des experts en armement nucléaire et la conception d’ogive nucléaire, à une date aussi récente qu’en avril 2015. »

“L’OMPI, en se basant sur des renseignements obtenus par son réseau à l’intérieur de l’Iran, a fourni un compte-rendu détaillé d’une visite en Corée du Nord, en 2013, par des experts en armement nucléaire de Téhéran, sous la houlette de l’insaisissable Mohsen Fakhrizadeh, qui était présent pendant le dernier essai nucléaire conduit par la Corée du Nord.”

Lire l’article complet en Anglais

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe