samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeLes Moudjahidine du peuple accusent l'Iran d'"exploiter" les caricatures

Les Moudjahidine du peuple accusent l’Iran d' »exploiter » les caricatures

Les Moudjahidine du peuple accusent l'Iran d'Agence France Presse, Cergy, 10 février – L’organisation des Moudjahidine du peuple iranien (OMPI, opposants iraniens) a accusé vendredi l’Iran d’"exploiter" les caricatures de Mahomet en incitant "les musulmans à la violence", dans le but de "réaliser ses desseins néfastes d’empire islamiste mondial".

"Le régime des mollahs a terni l’image de l’islam et des musulmans plus que quiconque dans l’histoire. Il essaie maintenant de tout faire pour exploiter les caricatures", a estimé le Conseil national de la résistance iranienne (CNRI, aile politique de l’OMPI), dans un communiqué.

 

Selon le CNRI, le régime de Téhéran "enflamme les sentiments religieux des musulmans (…) et les incite à la violence" pour "réaliser ses desseins néfastes d’empire islamiste mondial" et "détourner l’attention de ses projets nucléaires".

Le CNRI, qui "condamne" les caricatures comme toutes "les offenses faites aux croyances religieuses, quelles qu’elles soient", a regretté par ailleurs que leur publication vienne "ajouter de l’eau au moulin du régime des mollahs".

 "Il ne faut pas donner de munitions à la dictature religieuse au pouvoir en Iran sous prétexte de liberté d’expression", ont poursuivi les Moudjahidine du peuple, principal groupe armé d’opposition à la république islamique, dont le siège européen se trouve à Auvers-sur-Oise (Val d’Oise).

Les opposants iraniens ont par ailleurs affirmé que l’Iran avait appelé "à organiser des attaques contre des ambassades et des intérêts étrangers" et "entretenu de vastes communications (…) avec les cellules intégristes en Europe et en Amérique du Nord".

Les caricatures, qui ont provoqué une vague de colère et d’indignation dans le monde arabe et musulman, ont été publiées en septembre par un journal danois. Elles ont été reproduites en janvier par un journal norvégien avant d’être publiées dans plusieurs autres pays d’Europe, dont la France.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe