jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: SociétéLes jeunes iraniens désabusés par des élections dont les candidats sont choisis...

Les jeunes iraniens désabusés par des élections dont les candidats sont choisis par le régime

Les jeunes iraniens désabusés par des élections dont les candidats sont choisis par le régime

IBTimes UK : Selon une source à l’intérieur de Téhéran, beaucoup de jeunes ne voteront pas aux prochaines élections iraniennes, ils essaieront plutôt de changer de régime. Deux élections prévues le 26 février, le Majlis (Parlement) et l’Assemblée des Experts, qui est chargée de sélectionner et superviser le Guide suprême, peuvent façonner l’avenir du pays – mais beaucoup de jeunes sentent que leurs votes seront gaspillés.

S’adressant exclusivement à IBTimes UK depuis Téhéran, Amir, dont le nom a été changé pour protéger sa sécurité, a déclaré que les jeunes sont déçus par le régime iranien, dont beaucoup prévoient de ne pas voter. « Je rencontre beaucoup de jeunes gens en Iran et ils n’iront pas voter lors de cette élection parce que selon nous, ce n’en est pas une. Les gens savent que c’est une fraude, un spectacle, car le régime choisit qui il veut, » dit-il.

« Les gens veulent un changement de régime qu’ils détestent, ils veulent la liberté et la démocratie, mais les mollahs sont contre ces choses. Même ceux qui ont voté pour lui [Rohani] affirment qu’il est comme les ayatollahs. »

Environ la moitié des 12 123 personnes qui ont initialement donné leurs noms pour être examinées en vue d’une candidature ont été rejetées par le Conseil des gardiens, qui a permis à 6 300 candidats du Majlis et 165 des 801 personnes intéressées pour l’Assemblée des Experts.

Selon Amir, la plupart des gens veulent voir le régime changer, et l’élection est une occasion importante pour eux afin d’exprimer leur désintérêt des options actuelles. Il a déclaré : « Pour le régime, cette élection est si importante qu’il investit beaucoup d’argent pour augmenter la participation afin de montrer que les gens soutiennent le régime, mais les gens connaissent cette mascarade qui veut faire croire que le peuple soutient cela. »

« Ceux qui sont nourris par le régime souhaitent qu’il reste en place, comme les pasdaran et ceux qui sont payés par ce régime, mais ils sont une minorité et la plupart des gens veulent un changement ».

Compte tenu de la récente levée des sanctions contre la République islamique d’Iran, de nombreux pays ont été désireux d’augmenter les échanges commerciaux avec l’Iran, avec les entreprises, y compris la récente somme de 18 de dollars (13 milliards de livres) pour les offres faites en Italie au cours de la dernière du président Hassan Rohani.

Mais, affirme Amir, la vie sous Rohani a été pire que sous son prédécesseur, Mahmoud Ahmadinejad, car il pense que plus de violations des droits de l’Homme ont eu lieu. « L’Occident devrait être du côté du peuple, et pas du côté des ayatollahs. À mon avis, il est préférable de soutenir la démocratie et des droits de l’Homme, » dit-il. « La situation est pire qu’avant à mon avis, parce que nous avons eu plus d’exécutions ces trois dernières années, un plus grand soutien à Assad et une situation économique qui a empiré. Qu’a fait Rohani pour le peuple ? »

S’exprimant depuis l’intérieur de l’Iran, Amir affirme que lui et ses amis craignent pour leur sécurité, mais « il est important de faire passer ce message au monde. Le régime n’aime pas quelqu’un qui s’oppose à lui ou qu’il le dise à haute voix, c’est donc un risque pour nous, mais nous voulons vous faire passer notre message, » explique-t-il.

« Le régime a procédé à plus de 2 000 exécutions, ces gens sont des prisonniers politiques et je connais beaucoup d’entre eux. Ce que je veux voir est un Iran démocratique sans bombes nucléaires. Les gens veulent voir un changement et je crois que ce changement peut provenir de la population. Ce régime est presque mort, mais nous avons besoin de quelqu’un pour l’enterrer. »

 

SourceIBTimes UK

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe