vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeLes Houtites affiliés au régime iranien menacent d’attaquer l’Arabie Saoudite et les...

Les Houtites affiliés au régime iranien menacent d’attaquer l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis

Les Houtites affiliés au régime iranien menacent d’attaquer l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis

Deux jours après que le quotidien iranien Kayhan (affilié au Guide suprême des mollahs) a écrit un éditorial menaçant intitulé, « cible des missiles Ansarullah : Riyad, la prochaine cible : Dubaï », le bureau politique des Houtites (pro-régime iranien) ont menacé mardi 7 novembre : « Les aéroports, les ports, les frontières et les zones importantes de l’Arabie Saoudite et des Émirats arabes unis seront les cibles directes de nos armes. »

Cette déclaration a souligné que l’Arabie Saoudite et les Émirats « doivent être sûrs que nos armes pourront les viser. »

Le porte-parole des Houtites, Mohammad Abdul Salam, a également menacé de viser les cargos internationaux dans la Mer rouge sur son compte Twitter.

L’Arabie Saoudite a fermé son espace aérien et ses frontières maritimes et terrestres avec le Yémen lundi 6 novembre et a décrit l’attaque de missile sur Riyad, pendant le weekend, d’ « acte de guerre » et a mis en garde le régime iranien.

Le prince Mohammad Ben Salman a décrit l’approvisionnement des milices Houtites avec des missiles balistiques comme une « agression militaire directe » de l’Iran contre l’Arabie Saoudite.

Selon l’agence de presse saoudienne (SPA), le prince d’Arabie Saoudite a déclaré dans une conversation téléphonique avec Boris Johnson, secrétaire des Affaires étrangères britanniques, le mardi 7 novembre : « L’implication du régime iranien dans l’approvisionnement des milices yéménites avec des missiles balistiques est une agression militaire directe du régime et pourrait être considérée comme une déclaration de guerre contre le Royaume d’Arabie Saoudite. »

Plus tôt, le ministre des Affaires étrangères Adel al-Jubeir a écrit sur son compte Twitter que l’Arabie Saoudite ne permettrait pas d’agression ni d’attaque contre la sécurité de son pays. «  L’ingérence de l’Iran porte atteinte à la sécurité des pays voisins et menace la paix mondiale et la sécurité. »

L’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis forment une coalition qui essaie de restaurer le gouvernement légitime au pouvoir au Yémen depuis 2015.

Il faut rappeler que le journal Kayhan affilié au Guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a menacé le 5 novembre le Dubaï, affirmant qu’il sera la prochaine cible des missiles houtites. « Les Émirats ont également réalisé que c’était leur tour et qu’ils devaient payer le prix de leur agression et attaque sur le Yémen. Désormais, l’Arabie Saoudite, Dubaï et Abu Dhabi, même s’ils ne sont pas visés, ne seront plus des zones sûres pour les investisseurs étrangers comme cela a pu l’être… Peut-être que Riyad, Jeddah, Taif et Aramco seront les prochaines cibles ou peut-être qu’Ansarallah tournera la tête de ses missiles vers le port de Dubaï. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe