lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: SociétéLes écoles fermées dans la capitale iranienne alors que la pollution de...

Les écoles fermées dans la capitale iranienne alors que la pollution de l’air augmente

Les écoles fermées dans la capitale iranienne alors que la pollution de l’air augmente

CNRI- Les écoles primaires de la capitale iranienne Téhéran ont été fermées une fois de plus à cause de la pollution extrême. Les crèches et écoles primaires de toute la province de Téhéran, à l’exception des écoles de Pardis, Damavand et Firouzkouh, ont été fermées mercredi.

L’Indice moyen de Qualité de l’Air est monté mardi à Téhéran à 159, selon Mohammad Rastgari, un haut dirigeant de l’agence environnementale du régime dans la capitale, où vivent environ 14 millions de personnes. Une zone au nord-est de Téhéran a atteint le pic de 238.

Mardi l’AQI s’est établi à 157, selon Mohammad-Hadi Heidarzadeh, qui préside l’agence environnementale du régime dans la capitale. C’est largement au-dessus du niveau conseillé par l’Organisation Mondiale de la Santé entre zéro et 50.

Les usines de sable et de ciment autour de la capitale ont été interdites de fonctionner jusqu’à vendredi, a-t-il affirmé. Les activités sportives d’extérieur, y compris les matchs internationaux de football, ont également été interdites.

Un porte-parole de l’organisation du contrôle de la qualité de l’air à Téhéran a annoncé mardi que la qualité de l’air dans la capitale se trouvait à présent en zone Alerte Rouge, ce qui signifie que les niveaux de pollution étaient nocifs même pour les personnes en bonne santé.

Samedi, Mohammadreza Pir-Cheraghali, un expert en combustible du régime iranien, a affirmé : « La principale cause de la pollution de l’air dans les mégapoles iraniennes est le diesel produit nationalement. »

« La cause de la pollution de l’air, en particulier en hiver, sont les hydrocarbures lourds produits dans les raffineries de pétrole et les complexes pétrochimiques, qui deviennent ensuite du diesel », a-t-il affirmé.

Cela fait 18 jours consécutifs que Téhéran subit une dangereuse pollution de l’air.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe