mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLes artistes en exil mettent en garde contre le noyautage de leur...

Les artistes en exil mettent en garde contre le noyautage de leur milieu par les mollahs

CNRI – Mohammad Chams, compositeur iranien qui marie à merveille la musique occidentale et persanne et qui a dirigé l’orchestre de la télévision nationale iranienne avant la révolution, vient de lancer une mise en garde contre une nouvelle tactique du régime des mollahs.

En effet, par le biais d’associations écrans, le ministère des renseignements cherche à approcher les artistes iraniens en exil et à les recruter pour noyauter les milieux opposants.

Mohammad Chams a publié le 12 juin cette mise en garde sous la forme du communiqué suivant :

A la suite du communiqué du secrétariat du Conseil national de la résistance iranienne sur la création de l’association écran du ministère des renseignements sous le nom de « l’association de soutien aux imigrants iraniens en France », et les agents qui s’y activent comme Javad Firouzmand et Jahanguir Shadanlou, j’attire l’attention sur le fait que Chadanlou, est aussi responsable d’une autre association du nom d’Aria qui organise depuis quelques temps des concerts en France.

Ces derniers temps, en contactant et en cherchant à séduire les artistes iraniens, les agents du régime déploient de nombreux efforts pour pouvoir, sous prétexte de créer un orchestre, recruter des agents pour la dictature des mollahs.

Or depuis un quart de siècle, cette théocratie hostile à la culture a enfermé chez eux ou réprimé les meilleurs artistes de cette nation et les a réduit à la plus grande misère, les empeche de s’exprimer ou les oblige à s’exiler.

A présent, ce régime essaie avec les dollars de ses pillages et par le biais de ses agents à l’étranger, d’organiser des spectacles artistiques et de s’infiltrer de cette manière dans les milieux artistiques pour colecter des renseignements et développer des réseaux de terrorisme.

En tant que compositeur, je mets en garde tous les artistes qui rejettent ce régime, de ne pas permettre que l’enceinte de l’art et des artistes soit profanée par la présence d’agents du ministère des renseignements.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe