mardi, janvier 31, 2023
AccueilActualitésActualités: LibertyL’envoi d’équipes de propagandes en Europe pour diaboliser l'OMPI et justifier les...

L’envoi d’équipes de propagandes en Europe pour diaboliser l’OMPI et justifier les conditions au camp Liberty

Le chef de la force terroriste Qods a demandé au conseiller à la sécurité de Maliki d’envoyer des équipes de propagandes en Europe pour diaboliser l’OMPI et justifier les conditions à  la prison Liberty comme un « camp de transition temporaire »

Au cours de leur visite en Iran, les 22 et 23 avril, le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki et son conseiller à la sécurité Faleh-Fayaz Al-Ameri, à la tête du Comité au sein du bureau du Premier ministre pour la répression d’Achraf, ont remis un rapport détaillé des mesures prises contre les résidents des camps d’Achraf et de Liberty. Ils ont reçu les encouragements d’Ahmadinejad et de Ghassem Soleimani, commandant de la force Qods pour le travail accompli.

 

 Le régime iranien a conditionné son soutien à Maliki au poste de Premier ministre, à l’application des exigences suivantes :
1- Accélérer le transfert des résidents d’Achraf vers Liberty, afin de fermer le camp d’Achraf avant la chute de Bachar al-Assad.
2- Rendre encore plus difficile les conditions de vie à Liberty pour contraindre ses résidents à la passivité et à la capitulation.
3- Stationner des agents de la force Qods et du VEVAK autour du camp Liberty.
4- Appliquer les mandats d’arrêt à l’encontre des résidents.
5- L’envoi en Europe d’équipes de propagandes pour diaboliser l’OMPI et justifier les conditions dans la prison Liberty comme un « camp de transition temporaire! ». Ces équipes seront dirigées par : le conseiller à la sécurité de Maliki ; le vice-ministre des Affaires étrangères Lebid Abawi ; le représentant du soi-disant ministère des Droits de l’homme Heidar Al-Agili ; et des représentants du Comité pour la répression d’Achraf, tel  Sadiq Mohammad Khazim, qui représente le bureau du Premier ministre et le Comité gouvernemental pour la gestion du camp Liberty et considéré comme l’un des principaux auteurs des massacres d’Achraf, cité à comparaître devant un tribunal espagnol.

Ces délégations auront pour tâche de rencontrer à Genève et à Bruxelles, des parlementaires européens et d’organiser des conférences de presse pour justifier la conduite inhumaine vis-à-vis des résidents de Liberty et d’Achraf et la répression de l’opposition au régime des mollahs en Irak.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 mai 2012          

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe