lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceL'ennemi numéro un est Téhéran - Patrick Kennedy

L’ennemi numéro un est Téhéran – Patrick Kennedy

CNRI – « Nous vivons dans un pays de liberté d’expression, et la liste terroriste ne devrait pas être une liste de ceux que nous approuvons et de ceux que nous n’approuvons pas, mais une liste de ceux qui sont des terroristes et de ceux qui ne le sont pas » a déclaré Patrick Kennedy le 26 aout à Washington.

Cet ancien congressman de l’illustre famille Kennedy s’adressait à des milliers d’Iraniens et de partisans de la résistance iranienne venus manifester devant le département d’Etat à Washington pour réclamer la radiation de l’OMPI de la liste du terrorisme et rappeler au gouvernement américain son engagement écrit de protéger le camp d’Achraf en Irak. Modérateur de ce rassemblement, il a ensuite donné la parole à d’autres hautes personnalités américaines, notamment Louis Freeh, dirceteur du FBI (1993- 2001); Ed Rendell, ancien président du parti démocrate et gouverneur de Pennsylvanie de 2003 à 2011; John Seno, ancien premier adjoint des opération de la CIA; le colonel (à la retraite) Wesley Martin, ex-commandant du contre-terrorisme de la coalition en Irak et commandant de la sécurité à Achraf. La présidente élue de la Résistance, Maryam Radjavi, a également adressé un message vidéo aux manifestants. Dans son intervention, le député britannique conservateur Brian Binley a annoncé le soutien de 4000 parlementaires dans le monde, dont un nombre significatif des deux chambres en Grande-Bretagne, pour la radiation de l’OMPI de la liste noire américaine. 

Voici les points forts de l’intervention de Patrick Kennedy :

L’avenir de l’Iran est là juste devant moi : c’est vous, la jeunesse, qui êtes la voix de vos compatriotes coincés dans un régime répressif, opprimés et persécutés par les mollahs de Téhéran, vous êtes leur voix.

Aux familles des martyrs et aux familles de ceux qui sont à Achraf, je veux dire, au nom de tous mes amis soucieux des droits de l’homme, que nous ne vous avons pas oubliées, que votre cause est notre cause, la cause de la démocratie et des droits de l’homme.

A mes amis du Département d’État dans cet immeuble derrière nous, qui continuent de s’en tenir à une vieille politique soutenue par Téhéran : vous êtes du mauvais côté de l’histoire.

A Nouri al-Maliki : vos attaques sauvages et meurtrières contre Achraf vous mèneront devant la cour pénale internationale où vous devrez rendre des comptes.

Aux mollahs à Téhéran : alors que nous attendons tous ici que la tempête Irène s’abatte sur nous, vous, les mollahs, vous avez de plus grands nuages de tempête qui s’amoncellent au-dessus de vos têtes. Les vents du changement soufflent plus fort que jamais et la vague de la démocratie et de la liberté est en train de vous emporter. Un jour nouveau s’annonce pour l’avenir de l’Iran et les terroristes à Téhéran feraient mieux de se réveiller et de réaliser que le printemps arabe est dans l’air.

Et enfin à tous mes amis Iraniens-Américains : continuez le combat pour les droits de l’homme.

A quelques distances d’ici, il y a un nouveau monument à Washington DC dédié à l’un des pères fondateurs de l’Amérique, Dr. Martin Luther King. Le Dr. King a été qualifié de beaucoup de choses durant sa lutte pour la liberté. De nombreux détracteurs et critiques l’ont insulté. Cela vous semble familier ? Ils l’ont insulté et qualifié de communiste, Martin Luther King a été taxé de communiste ! L’OMPI est taxée de terroriste. Le Dr. King savait que toute injustice quelque part signifiait une menace pour la justice partout. Observons alors l’Histoire. Les gens ont tenté d’ébranler le Dr. King en l’injuriant. Ils tentent de vous ébranler en vous diffamant.

La liste des organisations terroristes devrait être une liste qui identifie ceux qui représentent la plus  grande menace pour la sécurité de notre nation. Il ne s’agit de la liste de ceux avec qui nous sommes d’accord et de ceux avec qui nous sommes en désaccord. C’est la liste de ce qui est une menace pour notre pays. Maintenant, laissez-moi vous poser une question : qui est selon vous la plus grande menace ? Le régime qui exporte le terrorisme, s’alignant avec le Hamas et le Hezbollah, et qui est, selon les propres termes du secrétaire à la Défense Gates et de l’actuel secrétaire Panetta, le plus grand exportateur d’IED et de grenades autopropulsées, tuant des hommes et femmes militaires américains en Irak et en Afghanistan. Ne vous trompez pas à ce sujet, l’ennemi numéro un est Téhéran. Ce que fait alors le Département d’État, c’est qu’il ne veut pas vous entendre. Ce n’est pas que vous soyez une menace valable, c’est qu’ils ne sont pas d’accord avec vous. Nous vivons dans un pays de liberté d’expression, et la liste terroriste ne devrait pas être une liste de ceux que nous approuvons et de ceux que nous n’approuvons pas, mais une liste de ceux qui sont des terroristes et de ceux qui ne le sont pas.

A l’heure même où nous parlons, nous observons des changements au Moyen-Orient. Mais comment allons-nous avoir des démocraties et des libertés définitives pendant que l’Iran reste une menace pour toute la région et une menace pour la démocratie et la paix elles-mêmes ?

Vous défiez le pire de tous. Assad est horrible, Khadafi est horrible, ils le sont tous, mais Ahmadinejad et Khamenei occupent une place particulière dans le fichier de police des dictateurs du Moyen-Orient.

Alors, continuez le combat et sachez que chacun d’entre vous a un impact. Il est temps de demander au monde de prêter attention à la démocratie à travers le Moyen-Orient et de s’assurer que l’ensemble du Moyen-Orient se débarrasse de la répression et de la tyrannie.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe