dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireLe sénat américain se penche sur le projet de loi bipartite sur...

Le sénat américain se penche sur le projet de loi bipartite sur l’Iran

Le sénat américain se penche sur le projet de loi bipartite sur l’Iran

Les sénateurs américains ont commencé leur débat sur un projet de loi bipartite qui donnera au Congrès le pouvoir d’examiner tout accord nucléaire final avec le régime iranien.Les sénateurs Bob Corker (R-Tenn.) et Ben Cardin (D-Md.), qui portent le projet de loi, ont déclaré vouloir s’assurer que le programme nucléaire militaire du régime iranien sera bien stoppé.

Ben Cardin, un ténor de la Commission des relations étrangères, a exhorté les sénateurs à maintenir le caractère bipartite de la législation, adoptée à l’unanimité de la commission en début d’avril.

Le chef de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, a déclaré dans un communiqué: «Ce projet de loi bipartite souligne un principe solide et représente une réelle opportunité de donner au peuple américain son mot à dire sur cette question importante « .

Le sénateur Tom Cotton (R-Ark) veut exiger pour sa part qu’un accord final avec l’Iran oblige l’administration à soumettre toute forme de violation au Congrès – au lieu de seulement les manquements importants- et que l’Iran n’obtienne pas d’allégement des sanctions «jusqu’à ce qu’il respecte tous ses obligations internationales ».

Il a précisé que cela inclus la fermeture du site Fordow et le respect de ses engagements vis-à-vis de l’Agence internationale de l’Énergie atomique. Pour lui, le président Obama doit être en mesure de certifier que Téhéran ne produira pas de missiles balistiques intercontinentaux et n’agira pas en tant que parrain du terrorisme international.

Le sénateur Corker, président du Comité des affaires étrangères du sénat, a expliqué que ce projet de loi est important et sans lui le président pourrait « aller directement au Conseil de sécurité des Nations Unies et mettre en œuvre tout ce qu’il veut avec l’Iran sans aucun contrôle du Congrès ».

Le président Obama avait initialement menacé d’opposer son veto au projet de loi, mais a récemment montré sa volonté de le signer après quelques modifications apportées à la législation.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe