dimanche, décembre 4, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe Royaume-Uni doit condamner les efforts de Téhéran pour limiter les activités...

Le Royaume-Uni doit condamner les efforts de Téhéran pour limiter les activités de l’opposition iranienne en Europe

Le Royaume-Uni doit condamner les efforts de Téhéran pour limiter les activités de l'opposition iranienne en Europe

CNRI – Ce qui suit est une déclaration du Comité parlementaire britannique pour la liberté en Iran sur les moyens de pression du régime iranien contre les pays Européens en ce qui concerne le soutien de leurs citoyens et des représentants parlementaires pour la Résistance iranienne: Communiqué de presse: le Royaume-Uni doit condamner les efforts de Téhéran pour limiter les activités de l’opposition iranienne en Europe.

Le Comité parlementaire britannique pour la liberté en Iran (CPBLI) condamne la protestation sans fondement et anti-démocratique du régime iranien contre un rassemblement pacifique de dizaines de milliers d’Iraniens et de parlementaires du monde entier pour un Iran libre et démocratique à Paris le 9 Juillet 2016. A cet événement, des dizaines de milliers d’iraniens ont été rejoints par des hommes politiques, des parlementaires et des dignitaires du monde entier, y compris par les pays arabes du Moyen-Orient.

Dans une tentative flagrante de faire taire l’opposition légitime, le régime iranien a ordonné à l’ambassadeur français de décrier le rassemblement « Iran Libre » et exigé que le gouvernement français restreigne les activités de la coalition de l’opposition démocratique iranienne la plus organisée, le Conseil National de la Résistance iranienne (CNRI).

Dans un effort similaire, Téhéran a également ordonné au Chargé d’affaires égyptien de « fermement protester » contre la présence d’une délégation parlementaire égyptienne au rassemblement de Paris. Au début de cette année, les autorités iraniennes ont tenté en vain d’arrêter un rassemblement de protestation de l’opposition iranienne à Vienne, qui a conduit Hassan Rohani à annuler sa visite prévue dans la capitale autrichienne.

Depuis plus de trois décennies, les autorités iraniennes ont refusé au peuple d’Iran leur droit fondamental à la liberté d’expression et de réunion et brutalement réprimé toute tentative d’organiser une opposition viable et démocratique à la théocratie.

La réaction hystérique de Téhéran contre le rassemblement des iraniens à Paris en soutien à un Iran libre et démocratique et au CNRI, est le dernier effort désespéré du régime de dicter ses politiques répressives aux gouvernements Européens et d’exporter sa dictature religieuse vers l’Europe par le biais des menaces et de l’intimidation.

Leur réaction d’intimidation démontre que le CNRI, dirigé par la chef musulmane respectée Mme Maryam Rajavi, et sa plate-forme démocratique en 10 points pour l’avenir de l’Iran constituent une alternative viable à la théocratie actuelle en Iran et représentent une solution à la répression domestique de Téhéran, au soutien du terrorisme et à son rôle déstabilisateur dans la région.

La réaction inacceptable de Téhéran montre que le régime est faible et ne peut recourir qu’au terrorisme, à la répression et à l’émission d’ultimatums pour faire taire l’opposition légitime. Il souligne également la nécessité pour les gouvernements Occidentaux de condamner fermement le régime de Téhéran pour le sapement et le rejet des valeurs démocratiques et de l’Etat de droit.

Cela confirme les appels lancés par le Comité parlementaire britannique pour la liberté en Iran (CPBLI) en vue d’une politique responsable et ferme des gouvernements Occidentaux en relation avec le régime iranien. Cette politique devrait se concentrer sur les violations des droits de l’Homme de Téhéran et son soutien au terrorisme et à l’islamisme violent.

Un dialogue constructif avec la coalition de l’opposition démocratique iranienne, le CNRI, devrait être considéré comme une politique constructive.

Le Comité parlementaire britannique pour la liberté en Iran

 

Lire aussi: 

Le CNRI se félicite de la condamnation d’un espion du VEVAK iranien en Allemagne

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe