jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: EconomieLe régime iranien devra bientôt faire face aux conséquences dramatiques de l’augmentation...

Le régime iranien devra bientôt faire face aux conséquences dramatiques de l’augmentation du dollar

Le régime iranien devra bientôt faire face aux conséquences dramatiques de l’augmentation du dollar

L’augmentation du dollar américain par rapport au rial iranien a soulevé de sérieuses préoccupations au sein de la population, aussi bien la classe moyenne que les bas salaires, comme l’a affirmé un expert économique du régime iranien. Il a souligné les effets destructeurs de la valorisation du dollar américain sur l’économie du pays.

Le site web officiel Fararoo a cité le 14 février Hossein Raghfar : « l’augmentation accrue du taux de change par rapport au rial iranien aura des conséquences dramatiques pour la population. Malheureusement, personne ne prête attention aux répercussions de l’augmentation du dollar. Une telle situation a mené dans de nombreux pays à un « révolte du pain ».

Concernant les conséquences de l’augmentation du dollar américain par rapport au rial iranien, l’expert du régime a déclaré : « cela va avoir des effets dévastateurs, notamment pour les gens avec de faibles revenus, car ils vivent dans une situation économique trop difficile et fragile. Toute pression supplémentaire pourrait abaisser le seuil de tolérance économique de nombreuses familles, même au sein de la classe moyenne. »

Selon M. Raghfar « les gens considèrent le régime, ses organes politiques comme le parlement, responsables de la situation actuelle. Et ils ont raison. »

« Dans un pays où plus de 90 pour cent des devises étrangères sont contrôlées et distribuées par le gouvernement, tout type de perturbation dans l’offre peut avoir des effets néfastes sur l’économie du pays. » a déclaré M. Raghfar, ajoutant : « lorsque la population entend parler de la corruption endémique au sein du gouvernement, ils se considèrent d’autant plus comme des victimes des politiques qui ne conviennent pas à la majorité des besoins et des demandes de la population. Par conséquent, l’apparition d’incidents comme les troubles récents seront plus probables, étendus et prévisibles. »

L’expert économique ajoute : « les dirigeants au gouvernement blâment des facteurs psychologiques et non pas des facteurs économiques pour la valorisation du dollar. Cela ne sert qu’à échapper à la réalité et à leurs responsabilités. Le fait est que ce qui s’est produit est totalement ancré dans le principe économique d’offre et de demande. Le déficit budgétaire du gouvernement est la principale raison du taux de change actuel avec le dollar. »

Un taux de change de 6000 tomans pour un dollar, prédit un analyste économique.

Selon le journal officiel Shahrvand, la valeur du dollar américain continue d’augmenter et son taux de change avec le rial iranien avoisine les 50 000. L’appréciation débridée des devises étrangères et l’instabilité du marché ont conduit de nombreux activistes à émettre des critiques.

L’analyste économique Parviz Javid a ajouté : « Le dollar américain va être évalué à 60 000 rials iraniens. Le marché des devises est désormais libre et le mouvement vers l’avant du dollar ne fait que commencer. »

« La banque centrale du régime, d’un autre côté, n’a pas donné d’explication claire sur ce sujet et n’a pas été en mesure de contrôler la situation. La banque centrale est désemparée et est incapable de réguler le marché en injectant des liquidités. Le fait est que cette grande entité ne connait pas d’autre stratégie. »

Les mauvaises performances de la Banque centrale

Par ailleurs, l’expert bancaire du régime, Ahmad Hatami-Yazd, souligne que la spéculation et la demande artificielle sont les raisons derrière la valorisation actuelle du dollar. Il a affirmé : « Non seulement les courtiers se précipitent sur le marché pour investir dans le dollar lorsqu’ils pensent que le marché est le moins tendu, mais de nombreux Iraniens font de même. »

« Cette grande demande de devise n’est pas due à une demande pour acheter des biens ou voyager à l’étranger, mais elle ne sert qu’à faire un investissement rentable qui peut lui-même perturber le marché. » L’expert bancaire a ensuite souligné que le dollar américain augmentera encore plus par rapport au rial iranien. Il a ajouté : « La banque centrale n’a pas du tout été efficace. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe