mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireMissiles balistiques : une proposition de résolution à l’ONU pour condamner le...

Missiles balistiques : une proposition de résolution à l’ONU pour condamner le régime iranien

Missiles balistiques : une proposition de résolution à l’ONU pour condamner le régime iranien

Une proposition de résolution des Nations Unies pour condamner le régime iranien pour avoir envoyé ses missiles balistiques aux groupes terroristes yéménites, a été proposée dimanche par le Royaume Uni, les États-Unis et la France.

Si cette résolution est adoptée, cela contribuera à tenir le régime iranien responsable pour son exportation de missiles balistiques à destination des houthites et pour son comportement agressif au Moyen-Orient, notamment pour son soutien au Hezbollah.

Actuellement, le Yémen est ravagé par une guerre civile qui oppose les houthites et le gouvernement légitime, ainsi que par une guerre entre l’Iran et l’Arabie Saoudite qui soutiennent des camps opposés.

L’Iran a nié avoir fourni des missiles balistiques aux houthites en violant deux résolutions existantes de l’ONU ; une liée à l’armement des houthites et une liée à la création de missiles balistiques par l’Iran.

Cependant, les milices houthites n’ont pas accès à la technologie nécessaire pour fabriquer des missiles balistiques. De plus, les États-Unis et des experts indépendants de l’ONU ont prouvé que les missiles balistiques tirés sur l’Arabie Saoudite par les houthites montraient des signes de fabrication iranienne.

Les missiles lancés par les houthites soutenues par l’Iran sont souvent utilisés pour viser des civils au Yémen et en Arabie Saoudite.

La proposition de résolution, qui doit être débattue le 26 février, devrait probablement rencontrer une opposition de la part de la Russie, alliée de l’Iran. Pour être votée, la résolution a besoin de neuf votes en sa faveur au Conseil de sécurité de l’ONU sans rencontrer de véto de la Russie, de la Chine, des États-Unis, de la France ou du Royaume-Uni.

Elle renouvellerait les sanctions de l’ONU contre le Yémen pour une nouvelle année et permettrait au Conseil de sécurité d’imposer des sanctions ciblées pour des « activités liées à l’utilisation de missiles balistiques au Yémen.

Le texte a été rédigé par le Royaume-Uni avec l’aide des États-Unis et de la France avant d’être présenté au Conseil vendredi dernier.

Par ailleurs, les États-Unis ont fait pression pour effectuer des changements dans l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 – menaçant de s’en retirer si les failles n’étaient pas corrigées – et pour que l’Iran soit tenu responsable de ses actes devant l’ONU.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe