vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe peuple irakien réagit à la visite d'Ahmadinejad

Le peuple irakien réagit à la visite d’Ahmadinejad

CNRI – « Je pense qu’Ahmadinejad est l’homme le plus criminel et sanguinaire au monde », a dit Emad Abbas, un étudiant de 21 ans à Samarra, une ville au nord de Bagdad. « Cette visite porte atteinte à la dignité de l’Irak », écrit le New-York Times qui rapportait ses propos.

CNRI – « Je pense qu’Ahmadinejad est l’homme le plus criminel et sanguinaire au monde », a dit Emad Abbas, un étudiant de 21 ans à Samarra, une ville au nord de Bagdad. « Cette visite porte atteinte à la dignité de l’Irak », écrit le New-York Times qui rapportait ses propos.

Des manifestations ont éclaté dans plusieurs endroits. A Kirkuk, des tribus arabes et des partis politiques se sont rassemblés pour exprimer leur opposition. « Comment pouvons-nous le tolérer ? », s’est exclamé Salman Abdullah Al-Hamad, un chef de tribu arabe à Kirkuk avant de déplorer : « Aujourd’hui nous vivons sous le régime des mollahs. La révolution iranienne a été exportée en Irak. »

« Ahmadinejad est la raison principale pour laquelle les occupants restent en Irak », dit le New-York Times en citant Mohammed Dira Farhan, un homme d’affaires de 50 ans de Falluja. « Sa visite est destinée à rassurer ses partisans ici », mais le leader iranien « provoque et met en colère » beaucoup d’Irakiens, estime-t-il.

« Nous espérons que la visite de Mahmoud Ahmadinejad dans notre pays ne servira pas uniquement certains groupes d’intérêt. Nous espérons que la visite aidera à stabiliser le pays et qu’elle ne porte pas sur des accords cachés », déclare un homme à Bagdad interrogé par la chaîne Euro News.

Des centaines de manifestants à Fallujah ont manifesté pendant une heure contre la visite d’Ahmadinejad. «Les chefs de Fallujah condamnent la visite d’Ahmadinejad à Bagdad », pouvait-on lire sur une bannière, a dit l’agence AP.

“Cette manifestation est un message du peuple irakien à l’Iran, pour lui dire que nous sommes indignés par sa conduite. Il soutient et forme les milices qui ont tué des centaines d’Irakiens », s’est exclamé Sabah Al-Ilwany, un membre important du parti de l’assemblée de Fallujah, au micro d’une radio irakienne.

Le sentiment d’hostilité à Téhéran est fort à Fallujah, dans l’ouest de l’Irak, où les manifestants ont brûlé le drapeau du régime iranien, a noté l’agence allemande DPA.

Un rassemblement regroupant des chefs de tribus arabes et des dirigeants politiques de la ville multi-ethnique de Kirkuk a exprimé une forte opposition à cette visite, ajoute DPA.

« Nous avons assisté aujourd’hui à la visite [du président] d’un Etat aux mains souillées du sang du peuple innocent d’Irak, du Liban, de la Syrie et de la Palestine", a tenu à souligner Ahmed Al-Ubaydi, le dirigeant du Front irakien de Kirkuk, selon la dépêche.

Les tribus du sud de l’Irak, majoritairement chi’ite, ont joint leurs voix au concert de critiques.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe