lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLe Parlement européen appelle le régime iranien à libérer des étudiants

Le Parlement européen appelle le régime iranien à libérer des étudiants

CNRI – Le Parlement européen appelle le régime iranien à libérer des étudiants arrêtés pour avoir préparé une manifestation, peut-on lire dans un communiqué du président du Parlement européen lundi.Hans-Gert Poettering a dit que le Parlement européen soutenait fermement l’appel à la libération immédiate des étudiants et appelait les autorités iraniennes à fournir rapidement des informations adéquates à leurs familles et à leurs avocats sur leur dossier.

Dans la nuit du 8 décembre et au petit matin du 9 décembre, les Forces de sécurité de l’Etat (FSE) et les agents de ministère du Renseignement (le VEVAK) ont arrêté des étudiants à Téhéran, pour tenter d’empêcher un grand rassemblement à l’Université de Téhéran visant à marquer la Journée des Étudiants en Iran.

Le 9 décembre, malgré un dispositif répressif de grande ampleur, plus de 3000 étudiants à Téhéran organisaient une manifestation.  

La déclaration de Hans-Gert Poettering condamne aussi la pendaison de Makwan Mouloudzadeh pour un délit qu’il aurait commis à l’âge de 13 ans.

Mouloudzadeh a été exécuté le 4 décembre pour un « délit morale ». Il avait 13 ans au moment du délit dont on l’accuse. Or il avait toujours crié son innocence et les plaignants avaient retiré leur plainte.

Les propres normes des mollahs interdisent la pendaison d’un garçon de moins de 15 ans, jugé alors mineur. Rappelons que pour les filles, l’âge de la majorité pénale est à 9 ans.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe