jeudi, janvier 26, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe message de la libération de l’Iran - Friba dashti

Le message de la libération de l’Iran – Friba dashti

Le message de la libération de l’Iran - Friba dashti

Friba dashti représentait les Association des communautés iraniennes en Europe, basé au Suède, au grand rassemblement de la diaspora iranienne à Paris, le 1er juillet dernier. Des dizaines de milliers de personnes s’étaient réunies pour soutenir le changement démocratique en Iran et la fin de la dictature intégriste des mollahs.

Réunis autour de Maryam Radjavi, présidente du Conseil national de la Résistance iranienne, les participants comprenaient des dizaines de personnalités politiques en provenance, d’Europe, du Moyen-Orient et des États-Unis, y compris l’ancien maire de New York Rudy Giuliani, les anciens ministres Rama Yade et Bernard Kouchner.

 

Dans son intervention, la militante Friba dashti a déclaré :

« Permettez-nous d’évoquer le message des prisonniers politiques depuis les geôles horribles, ainsi que les messages des étudiants, des alpinistes et bien d’autres compatriotes. Laissons Khamenei entendre ce message pour qu’il sache que le cœur de cette résistance bat dans le fin fond des prisons, des maisons et des cœurs de tous les Iraniens.

Quel joli titre que celui du message des prisonniers politiques des prisons d’Évine, de Gohardacht et de la prison centrale de Téhéran : « Une mini Iran à Villepinte ».

Ces détenus ont écrit : « Le Rassemblement annuel des Iraniens en exil est une éclaire de résistance dans le ciel obscur de la déception et de l’apathie ».

D’autres détenus se sont joints à nous depuis les murs de leurs prisons, de Téhéran à Zabol et Zahedan dans le sud-est du pays, pour nous demander d’être leur voix. Ils nous ont imploré de faire parvenir le message de la libération de l’Iran à votre rassemblement, pour que l’écho de ce message parvienne à tous les Iraniens et dépassent les murs de la prison.

À vous de juger si nous avons réussi dans cette mission qu’ils nous ont confiées ; vous pour qui ce grand meeting est la voix des femmes opprimées, des enfants qui travaillent, des travailleurs, des nurses, des enseignants, des colporteurs des frontières kurdes, vous pour qui ce rassemblement réconforte les prisonniers politiques. Avons-nous été la voix de toutes ces personnes ?

Et pour finir, je m’adresse aux détenus politiques baloutches de la prison de Zahedan, qui ont espéré que ce rassemblement se tienne un jour en Iran même. Soyez sûr et certain que ce jour-là n’est pas loin! »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe