lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: LibertyLe HCR doit déclarer que les personnes à Liberty sont en danger...

Le HCR doit déclarer que les personnes à Liberty sont en danger immédiat de mort – Paulo Casaca

CNRI – « Juste au commencement de la guerre entre l’Iran et l’Irak, Maliki est parti en Syrie puis en Iran. Il avait des liens étroits avec les gardiens de la révolution iraniens. Son gouvernement a en réalité été imposé par l’Iran et l’Occident au peuple irakien. Il est très clair pour tous qu’il est à 100% sous l’influence des théocrates iraniens », a dénoncé l’ancien eurodéputé portugais Paulo Casaca au siège de l’ONU à Genève le 28 février.

L’actuel président d’Archumankind s’exprimait dans une réunion internationale sur la responsabilité de l’ONU dans le massacre du 9 février à Liberty.

Voici les temps forts de son intervention :

Permettez-moi de souligner ce qui constitue le trait le plus frappant ou intéressant dans cette attaque terroriste. La branche irakienne du Hezbollah ne s’est abstenue d’aucun effort pour revendiquer qu’elle a, de fait, orchestré et mené cette attaque sous les instructions dictées du guide suprême de l’Iran. C’est très particulier parce que, comme vous le savez tous, le Hezbollah, que ce soit au Liban, en Irak ou dans d’autres pays, ne s’associe pas normalement à de telles attaques terroristes. Mais cette fois-ci, ils ont en réalité pris l’initiative d’annoncer à la communauté internationale qu’ils ont, de fait, commis ce crime.

Certes, personne ne doute de leur revendication, mais en faisant cela, ils tentent de nourrir l’illusion que Nouri al-Maliki n’est pas responsable de cette attaque. Maliki lui-même a avoué qu’il a été une autorité majeure du groupe Aldavah à l’époque de Saddam Hussein. Le groupe Aldavah est l’une des toutes premières organisations terroristes islamistes.

Juste au commencement de la guerre entre l’Iran et l’Irak, Maliki est parti en Syrie puis en Iran. Il avait des liens étroits avec les gardiens de la révolution iraniens, tout comme avec d’autres organisations terroristes à travers le monde. Son gouvernement a en réalité été imposé par l’Iran et l’Occident au peuple irakien. Il est très clair pour tous qu’il est à 100% sous l’influence des théocrates iraniens.

Cette fois-ci, l’attaque contre le camp Liberty était si clairement orchestrée par Maliki que son gouvernement et lui-même ont dû jouer ce simulacre qu’il n’était pas derrière cette attaque. Mais évidemment, c’est lui qui est derrière tout cela. C’est lui facilité le trafic d’armes d’Iran en Syrie. Il est la principale personne à blâmer pour toutes ces attaques terroristes à l’intérieur de son propre pays. Assurément, il fait partie à 100% du régime religieux qui agit bien au-delà des frontières de l’Iran. C’est pourquoi ils tentent de nier et de cacher.

Pourquoi ? Parce que dès le moment où la preuve devient évidente, il lui sera très difficile d’expliquer sa propre politique. Comment les résidents du camp Liberty pourraient-ils être sous la protection de cet homme ? Comment cela se peut-il ?

J’aimerais demander au Haut commissaire aux Réfugiés, M. Guterres, de faire une chose plutôt simple. Cette chose que j’aimerais lui demander c’est de dire que depuis l’année dernière, nous avons pu faire sortir que sept personnes du camp Liberty. Se fondant sur l’historique des événements, le risque pour le bien-être des 3200 personnes restant dans le camp Liberty est absolument immense.

Une autre attaque et davantage pourraient se produire n’importe quel jour, demain, après-demain, n’importe quel jour. Il doit déclarer que ces personnes sont en danger immédiat de mort, juste cela. Les États-Unis, tout comme la communauté internationale, devraient respecter leurs promesses et évacuer immédiatement ces personnes par avion. Elles pourraient être emmenées aux États-Unis et d’autres lieux sûrs.

De même, les Nations Unies devraient révoquer cette plaisanterie qu’est la « MANUI ». Comme vous le savez, le président de la MANUI, M. Kobler a été choisi par Maliki lui-même. Maliki a gardé l’option de ne pas accepter un chef de la MANUI s’il n’en est pas satisfait. Et M. Kobler, un Allemand, dispose d’une personnalité très favorable et dit oui à ce que le régime iranien veut. Les Nations Unies devraient rendre publiques les affaires financières de la MANUI. Le plus grand contributeur au budget de la MANUI est la république islamique d’Iran.

Comment cela pourrait-il être possible, comment pourrait-on croire que les Nations Unies procèdent ainsi ? Et bien sûr, pour l’Allemagne, si vous regardez simplement les publications du groupe diplomatique allemand en Irak, ils considèrent cela comme une opportunité d’affaires. Ils sont impliqués avec la MANUI dans des objectifs commerciaux.

La MANUI constitue réellement une triste plaisanterie, elle devrait être révoquée et abolie immédiatement. Personne ne devrait même penser à donner une quelconque crédibilité à une organisation qui n’en mérite aucune.

En dépit de tout cela, les Nations Unies emploie toujours l’expression de « force excessive », c’est honteux ! J’espère que nous nous réveillerons pour voir que cette situation ne peut pas durer et que nous ne pouvons pas toujours nous cacher derrière des personnes comme vous. Je vous remercie.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe