samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeLe groupe iranien exilé restera sur la liste terroriste de l'UE

Le groupe iranien exilé restera sur la liste terroriste de l’UE

Par CONSTANT BRAND

Associated Press, 28 juin – Les gouvernements de l’Union européenne ont décidé jeudi de maintenir le groupe d’opposition iranien sur sa liste d’organisations terroristes, après avoir réexaminé sa requête pour un retrait de cette liste déposée à la suite d’une récente décision de justice, ont annoncé les diplomates.

 

L’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran, basée à Paris, qui lutte pour le renversement du régime islamique d’Iran, figure également sur la liste de groupes terroristes des États-Unis.

L’ancien chef d’État irakien, Saddam Hussein, autorisait ce groupe (connu aussi sous le nom de Moudjahidine-e Khalq ou MEK) à installer ses camps en Irak, où il organisait ses attaques contre l’Iran. Le groupe affirme avoir renoncé à toute action militaire, ses militants en Irak ayant de plus rendu leurs armes aux forces menées par les USA.

Shahin Gobadi, porte-parole du groupe, a déclaré que ses membres mèneraient une manifestation samedi à Paris pour protester contre la décision de l’UE.

Maryam Radjavi, présidente du Conseil national de la Résistance, branche politique du groupe basée à Paris, a condamné la décision de l’UE, qualifiant celle-ci de « scandale politique, juridique et éthique qui bafoue le jugement de la cour et la loi ».

Les Moudjahidine du Peuple demandent également 1,35 millions de dollars de dommages et intérêts, car ils affirment que l’UE refuse d’appliquer une injonction de la cour européenne de justice datant de l’année dernière, qui annule la décision de 2002 de placer l’organisation sur la liste terroriste et de geler ses actifs.

Les experts juridiques de l’UE affirment que le verdict de la cour se basait sur des problèmes constatés dans la procédure et qu’il ne signifiait en rien que le groupe devait être retiré de la liste. Ces experts ajoutent que l’UE a respecté ce jugement en fournissant les documents expliquant sa décision et en laissant le groupe présenter ses contre arguments dans la procédure de révision judiciaire.

Les Moudjahidine du Peuple déclarent que les documents fournis par l’UE sont insuffisants et qu’ils omettent de reconnaître que le groupe a annoncé la fin de ses activités militaires contre le gouvernement iranien.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe