vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe grand peuple iranien mérite la paix, la liberté et la démocratie...

Le grand peuple iranien mérite la paix, la liberté et la démocratie – le député Frédéric Reiss

Le grand peuple iranien mérite la paix, la liberté et la démocratie – le député Frédéric Reiss

« On a vu depuis décembre 2017 de nombreuses manifestations où les Iraniens sont descendus dans la rue pour d’une part exprimer leur ras le bol d’un régime totalitaire, et d’autre part pour appeler de leurs vœux un régime démocratique. », a déclaré Frédéric Reiss, député de l’Alsace, le 21 février, à un colloque organisé à la salle Colbert de l’Assemblée nationale.

Le colloque, intitulé « Iran : perspectives en 2019 », s’est tenue en présence de Maryam Radjavi, présidente de la Résistance iranienne, de députés et des personnalités politiques françaises et étrangères. La nécessité d’une politique de fermeté par l’Union européenne vis-à-vis des menaces terroristes du régime iranien, la détérioration de la situation des droits de l’homme en Iran et la nécessité de soutenir le combat du peuple iranien pour le changement de régime, ont été les questions abordées lors de cette réunion.

Dans son intervention, le député Frédéric Reiss a déclaré :

Nous sommes réunis aujourd’hui ici à l’Assemblée nationale alors que les mollahs célèbrent à Téhéran le 40ème anniversaire de la dictature religieuse. C’est en effet en 1979 qu’a été mis fin au règne du chah qui avait fait de l’Iran un pays certes laïc et influent, mais aussi une dictature qui réprimait avec brutalité les manifestations populaires.

Le soulèvement du peuple qui donna naissance à la République islamiste est devenue un amer souvenir. Car aujourd’hui l’économie est en crise, les institutions sont grippées, le pays est isolé sur la scène internationale et la jeunesse est désespérée, comme j’ai pu le voir récemment dans un reportage diffusé sur France Culture. Des jeunes qui ne travaillent plus pour trouver un emploi mais pour avoir un diplôme qu’ils n’arrivent malheureusement pas à valoriser. Comme l’a dit la présidente tout à l’heure, avec la hausse du chômage c’est extrêmement difficile de leur promettre un avenir meilleur.

Alors on a vu depuis décembre 2017 de nombreuses manifestations où les Iraniens sont descendus dans la rue pour d’une part exprimer leur ras le bol d’un régime totalitaire, et d’autre part pour appeler de leurs vœux un régime démocratique.

Chère présidente (Radjavi), vous représentez aujourd’hui l’alternative pour un Iran libre. Et vous comptez au sein de votre pays de nombreux soutiens. Vous êtes engagés pour défendre les droits de l’homme, les droits de votre peuple et aussi pour défendre les libertés élémentaires qui sont aujourd’hui bafouées dans un régime de dictature religieuse.

Cela fait maintenant quelques années que je soutiens le combat pour la liberté et la démocratie en Iran. D’autres alsaciens l’ont fait avant moi, je pense à Emile Blessig ou à Adrien Zeller. Je crois que votre combat de jadis est aujourd’hui soutenu par de nombreux Iraniens. De nombreuses femmes sont prêtes d’ailleurs à prendre des risques pour mener à bout ce qu’il faut bien appeler la révolution iranienne. Le grand peuple iranien mérite d’aspirer à la paix, à la liberté et à la démocratie. »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe