dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe GAFI interpelle le régime de l’Iran qui choisit de l’ignorer

Le GAFI interpelle le régime de l’Iran qui choisit de l’ignorer

CNRI – Groupe d’action financière internationale contre le blanchiment d’argent (GAFI) dont le siège est à Paris, a exprimé sa préoccupation quant au blanchiment d’argent et au financement du terrorisme par le régime iranien. Ce phénomène rend le système financier mondial particulièrement vulnérable, a-t-il souligné.

Dans une réunion la semaine dernière, cette organisation internationale a décidé en présence de ses 34 membres de faire connaître ces préoccupations dans un communiqué.

L’objectif de cette organisation est le développement et la promotion de la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme à l’échelle nationale et mondiale.

Les Etats-Unis, la France, le Royaume Uni, l’Allemagne, la Chine, l’Italie, le Japon, la Russie, la Suisse, la Commission européenne et le Conseil de coopération des pays du Golfe comptent parmi ses membres.

Dans un communiqué publié vendredi, le GAFI a demandé au régime iranien de répondre immédiatement aux préoccupations de blanchiment et de financement du terrorisme. Il a également conseillé aux institutions financières d’accroître leur vigilance et d’envisager les risques causés par le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme en Iran.
 
L’agence de presse Associated Press a souligné que ce groupe qui détermine les normes internationales dans le domaine du blanchiment d’argent et du financement du terrorisme a contacté le régime iranien et certains pays pour leur faire part de ces inquiétudes.

Jusqu’à présent seul l’Iran n’a pas répondu à ces préoccupations, a noté le GAFI.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe