mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe dilemme de l'Iran à la prochaine élection

Le dilemme de l’Iran à la prochaine élection

Par David Amess, député britannique

The Hill, 4 mai – Les Iraniens se rendent aux urnes en juin dans ce qui s’avère un point déterminant pour l’avenir du régime des mollahs. En priorité à l’ordre du jour du guide suprême on trouve toujours les efforts de la république islamique pour se doter d’armes nucléaires, sans aucun doute l’un des défis les plus pressants qu’affronte Téhéran et une question qui oppose la république islamique aux États-Unis et leurs alliés.

Les observateurs qualifient les élections d’une sorte de « blague » – une simple arnaque dans un régime totalitaire dirigé par un chef autoritaire.

Les figures de l’opposition disent qu’en dépit de la poudre aux yeux, il s’agit d’une élection sous le pouvoir des mollahs et que le résultat est contrôlé par le guide suprême, Ali Khamenei, confronté à de graves défis intérieurs et internationaux.

Le dirigeant doit prendre sa décision sur la question nucléaire avec l’heure qui tourne rapidement. Son alliance avec le régime chancelant en Syrie, le seul allié de l’Iran dans la région, alimente les luttes intestines exacerbées.

À l’intérieur, Khamenei fait face à une économie en miettes dans une théocratie sous le choc de la crise et dont la popularité se réduit de jour en jour. Comment l’élection sera gérée et avec qui Khamenei envisage de remplacer Mahmoud Ahmadinejad, indiqueront la direction de ce régime en ces temps de crise. S’il met en place un de ses proches, cela signifie que le régime ira de l’avant avec davantage de contradictions en son sein. Cela entrainera davantage de purges et un rôle plus saillant pour les gardiens de la révolution.

Sur la scène internationale, cela se traduira par davantage de belligérance et bien moins de chance pour un quelconque accord sur la question nucléaire. Cela augmentera la perspective d’une confrontation militaire avec l’Occident.

Si Khamenei décide de s’ouvrir et d’autoriser des réformes, cela finira par la désintégration de son régime. Par-dessus tout, le guide suprême voudra éviter une répétition du soulèvement de 2009 lorsque d’intenses batailles de rues avaient failli renverser son régime.

Mais le paysage politique iranien est loin d’être monolithique. Il existe un mouvement fort défendant un changement de régime mené par la résistance organisée et dirigé par une dirigeante charismatique, Madame Maryam Radjavi.

La Résistance iranienne est d’avis que ni la complaisance ni l’intervention militaire étrangère ne sont les clés de la crise iranienne. Madame Radjavi, qui dirige la coalition du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a présenté une troisième voie, un changement démocratique en Iran par le peuple et sa Résistance. Le CNRI, avec l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) comme sa force motrice, défend une république laïque et démocratique, l’égalité des sexes et un Iran non nucléaire.

Son message parle aux Iraniens dans le pays et en exil.

L’été dernier, quelques 100.000 Iraniens venus du monde entier se sont rassemblés à Paris pour faire écho à cette exigence. Ils ont été rejoints par un groupe éminent de personnalités politiques et de parlementaires des États-Unis, de l’Europe et du monde musulman.

Beaucoup d’Iraniens avec qui je me suis entretenu sentent que la chute du régime se rapproche rapidement.

Malgré l’exécution de 120 000 partisans de l’OMPI ces trente dernières années, la Résistance s’est réorganisée à l’intérieur de l’Iran.

Avec le mécontentement d’une population jeune qui ne voit pas de futur dans le statut quo, le message de l’opposition peut prendre très vite dans le peuple. Avec un soutien international adéquat, la Résistance peut forger le changement de régime et placer l’Iran sur la voie de la démocratie et du respect des droits humains.

David Amess est un député conservateur britannique. Il est président du Comité parlementaire britannique pour un Iran Libre.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe