lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: FemmesLe commandant des FSE de Téhéran : 22 organes impliqués dans la...

Le commandant des FSE de Téhéran : 22 organes impliqués dans la répression des femmes

"Mais que demandons-nous, à part la Liberté?"CNRI – Dans le but d'intensifier le climat de répression et de peur en Iran, le commandant des forces de sécurité de l’Etat (FSE) à Téhéran, Sajedi Nia, a annoncé que les femmes dites « mal-voilées » sera filmée sur vidéo et que les bandes seront utilisées comme preuve au tribunal.

Selon l'agence de presse officielle ILNA, Sajedi Nia a ajouté : « Les caméras seront fournies au personnel et nous allons filmer les personnes qui commettent le délit d’être mal-voilées. Si on ne peut les interpeller sur place, elles recevront une convocation au bureau de la police de la chasteté. »

Le commandant des FSE à Téhéran a en outre expliqué que : « Toutes les étapes seront documentées et des films et des photos seront jointes au dossier afin que personne ne puisse nier ses actes. Il y aura des preuves au tribunal. »

Sajedi Nia a également fait une révélation sur le nombre d'organes affectés à la répression des femmes, en disant : «Les questions culturelles sont traitées par des agents culturels et 22 organes doivent prendre des mesures en ce qui concerne le voile et la chasteté. Les FSE en font partie. »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe