jeudi, février 9, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe Comité français pour un Iran démocratique se réjouit de la radiation...

Le Comité français pour un Iran démocratique se réjouit de la radiation de l’OMPI

 CFID, 27 janvier – Le Comité français pour un Iran démocratique (CFID) se réjouit de la décision prise par les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne : l’Organisation des Moudjahidines du Peuple d’Iran (OMPI) est enfin retirée de la liste des organisations terroristes où elle avait été injustement inscrite.

Ce succès est dû à l’énergie déployée pendant des années par les militants iraniens et leur présidente-élue qui ont su réunir autour d’eux de nombreux comités nationaux et internationaux de soutien, dont le CFID.

Les Moudjahidines vont donc rentrer dans leurs droits. Le CFID regrette que le gouvernement français actuel ait cru, pour des raisons restées inconnues, de poursuivre de sa vindicte un mouvement de résistance, honneur du peuple iranien.

La décision des ministres de l’Union européenne constitue de surcroit une double
victoire. Celle de l’honnêteté politique et du droit que cette affaire fait juridiquement progresser en Europe. Celle des valeurs de l’Union européenne qui seront celles de l’Iran de demain : démocratie, le refus des armements nucléaires, laïcité de l’Etat.

Le CFID restera vigilant face aux dernières manœuvres que les mollahs ne manqueront pas de tenter. Il attire l’attention de l’opinion, dans l’immédiat, sur la nécessité de protéger les réfugiés iraniens d’Achraf.

Le CFID continuera à observer avec attention les prises de position et l’action de ceux qui, en France et en Europe, se sont révélés plus proches de la dictature iranienne que de son opposition démocratique.

François Colcombet, Ancien député, magistrat honoraire,
Jean-Pierre Michel, Sénateur de la Haute Saône
Alain Vivien, Ancien secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères