vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe cinquantième anniversaire de la fondation de l’OMPI, principale force de l’opposition...

Le cinquantième anniversaire de la fondation de l’OMPI, principale force de l’opposition démocratique en Iran

Le cinquantième anniversaire de la fondation de l’OMPI, principale force de l’opposition démocratique en Iran

Le dimanche 6 septembre, Simayé-Azadi (la chaîne télévisée de la Résistance iranienne qui diffuse ses programmes vers l’Iran via satellite) a diffusé un reportage sur les dernières élections au sein de l’Organisation des Modjahédine du peuple d’Iran (OMPI). Lors de ces élections qui ont eu lieu au camp Liberty en Irak et dans plusieurs villes en Europe, les membres du conseil central de l’organisation ont été désignés. Le conseil central de l’OMPI est composé de 1000 femmes, dont de nombreuses jeunes qui sont nées après la révolution de 1979.

Dans un message diffusé via Google +, Maryam Radjavi, la présidente élue de la résistance iranienne, a affirmé : « Ce renouvellement des membres du conseil central de l’OMPI contient un message adressé à nos sœurs en Iran et à toutes les femmes qui aspirent à l’égalité et à la liberté. »

L’OMPI a été créé en 1965 pour lutter contre la dictature du Chah et pour instaurer un Etat libre et démocratique en Iran. Dès sa fondation, l’OMPI avait pris des positions fermes contre les fondamentalistes religieux. Après la révolution de 1979, l’OMPI est devenue la principale force de lutte contre l’intégrisme religieux et la principale alternative du régime des mollahs en Iran.

Le Conseil nationale de la Résistance d’Iran, une coalition politique dont fait partie l’OMPI, s’est formellement prononcé en faveur de la laïcité et a rejeté les lois médiévales que le régime des mollahs a mis en place sous le nom de l’Islam et la charia. Cette initiative courageuse constitue une mutation culturelle importante au sein du monde musulman.

Autre initiative importante de l’OMPI a été la défense de l’égalité totale entre hommes et femmes. Actuellement, l’OMPI est dirigée par les femmes et plus de 50% des membres du CNRI (un conseil qui assume le rôle du parlement de la Résistance iranienne) sont des femmes.

Par ailleurs, l’OMPI a toujours défendu, tout au long de son histoire, les droits des minorités ethniques en Iran (Kurdes, Azéris, Lors, Baloutches, Turkmènes, Arabes,…). L’OMPI considère que le respect des droits des minorités est une question très importante dans un pays multiethnique comme l’Iran. Les personnes issues de toutes ces minorités sont présentes au sein de l’OMPI.

L’OMPI a présenté un programme où elle a défini ses objectifs. L’OMPI lutte pour l’instauration en Iran d’une République basée sur les principes suivants : laïcité, pluralisme, égalité entre hommes et femmes, respect des libertés et des droits de l’Homme, abolition de la peine de mort, arrêt des programmes nucléaires militaires, coexistence pacifique avec tous les pays, en particulier les pays voisins de l’Iran.

Ces dernières années, sous la direction de Maryam Radjavi, l’OMPI a remporté de nombreuses victoires, notamment le retrait de son nom de la liste des organisations terroristes. Mais la principale force de l’OMPI est sa base populaire en Iran. De l’aveu même des autorités judiciaires du régime des mollahs, les membres et sympathisants de l’OMPI en Iran ont été les principaux acteurs des soulèvements anti-régime en 2009.

Le régime des mollahs a mis en place une loi selon laquelle toute personne accusée d’un lien quelconque avec les Modjahédine du peuple est condamné à mort. Toutes les cérémonies officielles du régime des mollahs en Iran se terminent avec le slogan de « mort aux Monaféghine » (terme péjoratif que le régime utilise pour désigner les Modjahédine du peuple). Cela montre clairement que les mollahs considèrent l’OMPI comme leur principal ennemi.

Dans sa lutte contre le régime des mollahs, l’OMPI a payé un prix très élevé. Plus de 120.000 membres et sympathisants de l’OMPI ont été exécutés par les mollahs. Par ailleurs, le régime iranien mène une campagne intensive de diabolisation pour ternir l’image de l’OMPI. Malgré cette répression féroce, l’OMPI a survécu et n’a cessé de développer ses activités. Il y a une raison à cela : le peuple iranien veut le renversement du régime des mollahs et l’instauration de la liberté et la démocratie en Iran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe