mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe Bahreïn déclare avoir démantelé une cellule terroriste en liaison avec les...

Le Bahreïn déclare avoir démantelé une cellule terroriste en liaison avec les Gardiens de la révolution du régime iranienne

Le Bahreïn déclare avoir démantelé une cellule terroriste en liaison avec les Gardiens de la révolution du régime iranienne

Le Bahreïn a déclaré jeudi avoir démantelé une cellule de préparation d’attentats rattachée à l’Iran, en arrêtant cinq suspects après avoir trouvé du matériel destiné à la fabrication de bombe, des fusils et des couteaux dans leurs maisons, a rapporté Reuters.

La police a expliqué que les cinq hommes avaient reçu une formation militaire en Iran et en Iraq, selon une déclaration du ministère de l’intérieur du Bahreïn.

L’agence de presse Asharq Al-Awsat a rapporté vendredi que les cinq détenus étaient membres d’une cellule terroriste reliée au Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) et au Hezbollah irakien.

Les forces de sécurité ont indiqué que les suspects avaient suivi un entraînement militaire intensif dans la fabrication de bombes et l’exécution d’activités terroristes pour le compte du CGRI et du Hezbollah irakien.

Les forces de sécurité Bahreïnies ont mis la main sur le réseau terroriste deux semaines plus tôt dans une attaque préventive.

Une source du ministère de l’intérieur a confirmé à l’agence de presse Asharq Al-Awsat les informations selon lesquelles la cellule est reliée à des personnes en Iran et aux personnes arrêtées au Barheïn.

« Un complot terroriste secret appuyé par les soi-disant Gardiens de la révolution iranienne et l’organisation terroriste du Hezbollah a été déjoué, » a déclaré le ministre.

« Il visait la sécurité du royaume du Bahreïn en complotant pour exécuter une série de bombardements dangereux, » a-t-il ajouté.

Le ministère a annoncé que ses forces de sécurité ont collecté des articles suspectés d’être des explosifs et les ont rangés en lieu sûr, loin de la zone résidentielle où ils avaient été stockés.

Les forces de sécurité ont découvert de nombreuses armes, des appareils de communication et des équipements utilisés pour faire exploser les bombes. La police a également saisi des dagues, des couteaux recouverts avec des sachets en polyuréthane et diverses monnaies.

Les enquêtes et les témoignages des cinq membres de la cellule ont révélé une série d’importantes informations de sécurité.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe