samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceCirca News: Les propos du prince saoudien pourraient refaçonner le Moyen-Orient

Circa News: Les propos du prince saoudien pourraient refaçonner le Moyen-Orient

Circa News: Les propos du prince saoudien pourraient refaçonner le Moyen-Orient

Le soutien affiché de l’Arabie Saoudite à un groupe d’opposition iranien – l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI ou MEK) – est ce que beaucoup appellent le début de la « redéfinition de certaines lignes de l’histoire, » a rapporté le service de nouvelles Circa News basé aux Etats-Unis.

Circa News, ou plus simplement, Circa, est détenu par le groupe de média américain Sinclair Broadcast Group.

Le rapport dit en partie:

Un prince saoudien a appelé à l’éviction du régime théocratique extrémiste de l’Iran, en apportant son appui à un groupe dissident.

« Difficile à croire »

Le prince d’Arabie Saoudite, Turki bin Faisal, a récemment pris la parole devant le Conseil National de la Résistance iranienne (CNRI) à Paris. Il a publiquement soutenu le leader dissident iranien Maryam Rajavi et son groupe, l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI ou MEK).

La déclaration a stupéfié l’ancien procureur américain Michael Mukasey, qui a assisté à l’événement.

« Ce que j’ai vu était peut-être la redéfinition de certaines lignes de l’histoire sur laquelle tout le monde a insisté qu’elle persévèrera jusqu’au millénaire ou au prochain millénaire », a déclaré Mukasey, qui a assisté à l’événement.

C’était « historique », a déclaré Newt Gingrich, ancien président de la Chambre, qui était également présent.

« Cela vous dit que les Saoudiens commencent à croire que la dictature actuelle est une telle menace, qu’ils doivent être publiquement, ouvertement du côté du mouvement de la liberté iranienne (et) que l’Iran est vraiment un danger pour la stabilité de toute la région, » a-t-il déclaré.

« Même les Colombes ont trouvé cela choquant »

« Ceci est un événement absolument surprenant, » a déclaré Howard Dean, ancien candidat démocrate à la présidentielle, à Circa lors de l’événement.

Le rapport de Circa a poursuivi en disant que le prince Turki s’est adressé à la présidente-élue du CNRI, Maryam Rajavi, qui avait également déclaré à la foule, lors de son discours, que «le renversement de la dictature religieuse [en Iran] est possible et à portée de main. »

Le prince Turki a répondu plus tard: «Votre lutte légitime contre le régime khomeyniste atteindra son objectif le plus tôt possible. »

« Moi aussi, je veux le renversement du régime, » a déclaré le prince Turki qui a, autrefois, été le chef de la direction du renseignement de l’Arabie Saoudite.

Les responsables américains ont accusé le régime iranien d’empiéter à la fois militairement et politiquement sur le Moyen-Orient.

Le commandant à la retraite du Corps des Marines et général quatre étoiles, James Conway, qui a également assisté à l’événement, a déclaré à Circa que l’implication de Téhéran s’étend loin en Irak et en Syrie, où des groupes soutenus par l’Iran à l’instar du Hezbollah sont utilisés dans des guerres par procuration et intégrés dans le système politique.

« Si vous acceptez qu’un futur Iran avec des armes nucléaires liées au terrorisme voit un jour une arme nucléaire dans l’une de nos villes, cela vaudrait à l’Iran une attention particulière, et je dirais même une sérieuse menace, » a déclaré le général.

 

Lire aussi: 

Le Saoudien Turki al-Fayçal au rassemblement des opposants iraniens à Khamenei

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe