vendredi, février 3, 2023

L’assassin venu d’Iran

Par Bill Gertz
     
The Washington Times – Un groupe d’opposition iranien a identifié un membre majeur du gouvernement iranien lié à un assassinat en 1989 en Autriche.

Le général Mohammed Jafari, Secrétaire adjoint du Conseil de Sécurité nationale iranien et membre de premier plan de la Force de Qods du corps des gardiens de la révolution, faisait partie de la délégation iranienne officielle qui a pris part récemment à la conférence sur l’Irak à Charm el-Cheikh, en Egypte.

Par Bill Gertz
     
The Washington Times – Un groupe d’opposition iranien a identifié un membre majeur du gouvernement iranien lié à un assassinat en 1989 en Autriche.

Le général Mohammed Jafari Sahraroudi, Secrétaire adjoint du Conseil de Sécurité nationale iranien et membre de premier plan de la Force de Qods du corps des gardiens de la révolution, faisait partie de la délégation iranienne officielle qui a pris part récemment à la conférence sur l’Irak à Charm el-Cheikh, en Egypte.

Le général a aussi été au centre d’une opération militaire américaine majeure visant à sa capture en janvier à Erbil, en Irak. Le raid a permis de capturer cinq Iraniens liés au soutien des insurgés, mais le général Jafari, échappant à la chasse, est reparti en Iran où il est l’adjoint d’Ali Larijani, le négociateur nucléaire iranien.

Le général Jafari faisait partie du commando iranien qui a assassiné Abd Al rahman Ghassemlou, le dirigeant du Parti Démocrate du Kurdistan d’Iran, le 13 juillet 1989, dans un appartement à Vienne, en Autriche. Un mandat d’arrêt avait été lancé, mais le gouvernement autrichien a permis au général Jafari de retourner en Iran.

"En envoyant un terroriste notoire comme Jafari à la réunion internationale la plus en vue comme celle de Charm el-Cheikh, le régime clérical a clairement montré que pour lui les négociations et la diplomatie ne sont que des outils pour lui faciliter d’atteindre ses objectifs terroristes d’exporter l’intégrisme et de se doter d’armes nucléaires", a dit Shahin Gobadi, un membre de la Commission des  Affaires étrangères du Conseil national de la Résistance iranienne, un groupe d’opposition iranien.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe