mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLa vraie politique du régime de l’Iran face aux Etats-Unis, est une...

La vraie politique du régime de l’Iran face aux Etats-Unis, est une politique violente et de menaces

CNRI – Interview avec Mohammad Ali Towhidi, président de la Commission des Publications du CNRI

Pourquoi le régime des mollahs a-t-il choisi la violence extrême pour s’ingérer en Irak au lieu d’une approche sociale comme Liban ?

La violence que le régime iranien montre en Irak existe aussi au Liban. Cependant pour préparer le terrain à ces violences, le régime prépare toujours le terrain par des œuvres d’apparence sociale, tant au Liban qu’en Irak. Mais il s’en est servi dans ces deux pays pour créer des milices et mettre en oeuvre des tactiques violentes, intégristes et terroristes.

Pourquoi aujourd’hui, face à la nouvelle politique américaine, le régime iranien a-t-il annoncé un nouveau plan de développement des relations économiques, politiques et militaires.

En fait, la vraie politique du régime iranien face aux Etats-Unis, est une politique violente, de menaces claires et immédiates. Avant-hier soir, une radio américaine rapportait une nouvelle émanant du corps des gardiens de la révolution en Iran qui menaçait d’assassinats et d’attentats les forces américaines en Irak.

Le journal Sobh-e-Sadegh, qui est l’organe des gardiens de la révolution, écrivait : c’est par les sentiments religieux, de l’argent et les forces dont nous disposons sur place, que nous sommes capables de viser les yeux bleus des Américains qui sont là-bas et de régler le compte de ceux qui nous menacent. L’article va même jusqu’à souligner que certains massacres perpétrés en Irak et des prises d’otages ont été commis par des milices partisanes de l’Iran.

Cela veut dire que la politique principale du régime demeure les menaces et la violence. En parallèle, pour la vitrine et justifier sa propre présence en Irak face aux protestations internationales, régionales et irakiennes contre son ingérence et ses milices, le régime brandit ce plan de développement économique et militaire.

Comme je l’ai indiqué dans ma première réponse, en Irak aussi, pour son influence dans les villes saintes de Nadjaf et Kerbala, à Bagdad aussi, le régime avait par le passé procédé à l’achat de terrains, de biens immobiliers et autres. Il avait mis sur pied des organes en apparence de service. Cela lui a servi de couverture pour ses milices terroristes.

Le plan qu’il avance maintenant est un moyen de couvrir sa politique dans ce pays.

Quelles sont les conséquences à l’intérieur de l’Iran du budget que le régime consacre à l’Irak ?

En vérité, la majeure partie des revenus pétroliers iraniens et même des impôts  soutirés à la population iranienne, est déversée dans ces efforts d’exportation de  l’intégriste et du terrorisme dans le monde, en particulier  des sommes astronomiques au Liban et en Irak, alors que la majorité absolue des Iraniens, 80 à 90%,  vivent sous le seuil de la pauvreté.

La fuite de ces budgets a des conséquences dramatiques pour le peuple iranien, à savoir des jours encore plus sombres et un mécontentement accru. Vous savez qu’en Iran aujourd’hui, un terrible commerce s’est développé sur cette terre imbibée de pétrole, celui de la vente des reins pour assurer les frais élémentaire d’une famille, comme le loyer, alors que les Iraniens vivent sur une mer de pétrole.

En vérité, la population iranienne est vivement opposée à cette politique du régime et en paye le prix au quotidien.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe