vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésLa visite controversée de la vice-présidente du Parlement d’Allemagne à Téhéran

La visite controversée de la vice-présidente du Parlement d’Allemagne à Téhéran

CNRI – La récente visite à Téhéran de Claudia Roth et sa rencontre avec des figures du régime des mollahs a soulevé une vague de critiques contre elle chez les Iraniens et les observateurs européens.  

Claudia Roth – membre d’un parti écologiste allemand et vice-présidente du Parlement fédéral d’Allemagne (Bundestag) – s’est rendue à Téhéran du 21 au 26 janvier 2015. Lors de ce voyage, elle a rencontré Ali Laridjani (le président du parlement des mollahs qui est par ailleurs un général des gardiens de la révolution du régime iranien). Elle a aussi rencontré le mollah Mohammad-Hassan Aboutorabi (vice-président du parlement des mollahs) et Mohammad-Reza Aref (un ancien candidat aux élections présidentielles en Iran).Aboutorabi est un mollah qui a toujours été fidèle à Ali Khamenei, le guide suprême du régime iranien. Aref, pour sa part, se définit comme « un réformateur fidèle au guide suprême du régime ».

Lors de toutes les rencontres que Claudia Toth a eues avec les figures du régime des mollahs, elle portait le voile. Ce geste lui a été reproché et par les Iraniens et par des observateurs européens.

Le mercredi 28 janvier, dans une interview avec Radio Zamaneh (une radio en langue persane financée par le gouvernement néerlandais), Claudia Roth a tenté de minimiser les violations des droits de l’Homme par le régime des mollahs. Elle a dit : « C’est important que vous sachiez que je ne suis pas venu dire à l’Iran que tout va bien en Europe et qu’il n’y a que l’Iran qui a des problème avec les droits de l’Homme. J’ai aussi été confrontée à des discours sur des violations des droits de l’Homme au camp de Guantanamo, dans la prison d’Abou Ghraib et ailleurs. » 

En réponse aux critiques de ceux qui lui reprochent d’avoir porté lors de son voyage en Iran le voile imposé par les mollahs, Claudia Roth a dit : « Personnellement, je soutiens les femmes qui mettent leurs photos non voilées sur leur compte Facebook. Mais moi-même, en tant que personnalité officielle, pendant une visite politique officielle, j’ai accepté de porter le voile pour avoir l’occasion de discuter avec les autorités iraniennes à propos des discriminations qui existent dans différents domaines. Si je ne portais pas ce petit voile, je perdais l’occasion de discuter avec mes divers interlocuteurs. »

Claudia Roth a dit explicitement que l’objectif de sa visite à Téhéran a été d’empêcher l’isolement de lu régime iranien.

Chez les Iraniens, Claudia Roth a la réputation d’être une politicienne allemande défenseuse du régime des mollahs. La publication en 2013 des images de Claudia Roth en train de faire un « high five » avec l’ambassadeur du régime des mollahs en Allemagne a provoqué une vague de critiques contre son geste.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe