mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRIIran : les prisonniers politiques privés de soins médicaux et suppliciés

Iran : les prisonniers politiques privés de soins médicaux et suppliciés

Appel à sauver les prisonniers politiques Asghar Ghatan et Ahmad Danechpour Moghadam en danger de mort

La Résistance iranienne appelle l’ensemble des instances et des organes de défense des droits humains et des rapporteurs sur les arrestations arbitraires et la torture, et le rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme en Iran à prendre des mesures urgentes pour sauver le prisonnier politique Asghar Ghatan et Ahmad Danechpour Moghadam qui sont dans un état très grave parce que privés des soins médicaux dont ils ont besoin.

 

Asghar Ghatan est un sympathisant de l’OMPI. Il est atteint d’un cancer à l’estomac et se trouve dans un état gravissime. Il a besoin d’une opération chirurgicale de toute urgence mais ne reçoit pas le moindre soin. Agé de 63 ans, il est diplômé d’un doctorat de physique et de sismologie. Il souffre également du foie, de la rate et du cœur.

Lors de son transfert à l’hôpital, les gardiens l’ont lui ont enchainé les mains et les pieds. Comme il résistait, son transfert a été annulé. Les efforts de sa famille pour verser une caution afin de pouvoir l’hospitaliser n’ont abouti à rien. Asghar Ghatan avait déjà été arrêté dans les années 1980 pour son soutien à l’OMPI et avait été condamné à 6 ans de prison sous la torture. Il a été à nouveau arrêté en décembre 2010.

Le prisonnier politique Ahmad Danechpour Moghadam est âgé de 42 ans. Il a été arrêté et incarcéré en même temps que son père Mohsen, âgé de 68 ans, pour leur soutien à l’OMPI. Ils ont été accusés de « guerre contre Dieu » et condamnés à mort. En raison de saignements des intestins et de leurs conséquences et parce qu’il est privé de soins, il a perdu 40 kg et sa vie est en grand danger.

Supplicier les prisonniers politiques en les privant volontairement de soins médicaux est une méthode connue du fascisme religieux au pouvoir en Iran. Mohsen Dokmetchi, un éminent négociant du bazar de Téhéran, prisonnier politique, malade d’un cancer, est mort de douleur sans soins en mars 2011.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 30 janvier 2015

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe