jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: FemmesLa ville de Barcelone a adopté une résolution condamnant le régime en...

La ville de Barcelone a adopté une résolution condamnant le régime en Iran

Eulàlia PasqualCNRI – « Je veux saluer l’héroïsme des femmes d’Iran parce que pour nous les défenseurs des droits humains de l’occident, normalement le défi c’est de supporter l’horreur des images, mais ce n’est pas d’aller lutter. Donc j’ai un grand respect. Je ne sais pas si moi je serais capable de faire ça », a déclaré Eulàlia Pasqual, avant de lire une déclaration adoptée par la ville de Barcelone contre les violations ses droits de l’homme en Iran. La présidente de la fédération de Catalogne des ONG des droits humains s’exprimait s’exprimait le 5 mars dans une réunion à Auvers-sur-Oise, à l’occasion de la Journée internationale de la femme. Plusieurs militantes et personnalités d’Europe, d’Asie et d’Amérique étaient réunies autour de Maryam Radjavi présidente élue de la Résistance iranienne.

Voici un extrait de l’intervention d’Eulàlia Pasqual:

Je suis très honorée d’être ici. Je veux saluer l’héroïsme des femmes d’Iran parce que pour nous les défenseurs des droits humains de l’occident, normalement le défi c’est de supporter l’horreur des images, mais ce n’est pas d’aller lutter. Donc j’ai un grand respect. Je ne sais pas si moi je serais capable de faire ça. En tout cas j’ai le sentiment comme défenseur des droits humains d’être la voix de ceux qui n’ont pas de voix et d’essayer d’éveiller la conscience des gens sur ces situations. Je voudrais dire aussi que les femmes traditionnellement ont eu un grand rôle dans ces affaires, et je veux me rappeler les mères de la place de mai qui finalement ont réussi à finir avec le régime de Videla en Argentine qui était un régime terrible, peut-être pas aussi misogyne que celui d’Iran , mais en tout cas aussi terrible.

Je suis très heureuse de vous apporter le résultat de mon travail en Catalogne, à Barcelone. Le conseil municipal de Barcelone a adopté à l’unanimité, une résolution qui condamne le régime d’Iran.

– Considérant que le 15 février dernier de nombreux pays ont dénoncé devant le Conseil des droits humains de l’ONU la répression sanglante dont souffrent les opposants au régime de la république islamique d’Iran ;

– Considérant que les autorités iraniennes ont refusé activement de considérer toutes ces recommandations faites par l’ONU en matière de droits humains, qu’elles ne respectent pas les principes de la liberté d’expression, ni de la liberté religieuse dans leur pays.

– Nous demandons à la délégation espagnole à l’ONU de travailler en faveur de l’application des résolutions spécifiques de l’assemblée générale des nations unies et à demander l’application des obligations de la république islamique d’Iran à respecter les droits humains.

Cette résolution a été approuvée par tous les partis.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe