mardi, décembre 6, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLa Syrie va recevoir 1 milliard de dollars de la part du...

La Syrie va recevoir 1 milliard de dollars de la part du régime iranien

Selon une dépêche de SANA (l’agence de presse officielle de la Syrie) datée du mercredi 8 juillet, Bachar al-Assad a signé une loi ratifiant l’octroi par le régime iranien d’une ligne de crédit d’un milliard de dollars au régime syrien.

L’accord relatif à l’ouverture de cette ligne de crédit a été signé entre deux banques publiques, la Banque commerciale de la Syrie et la Banque d’exportation et développement de l’Iran. Précédemment, en juillet 2013, la Syrie avait bénéficié d’une ligne de crédit de 3,6 milliards de dollars, octroyée par l’Iran, et avait utilisé la majorité de cette somme pour acheter du pétrole à l’Iran.

Le nouvel accord a été signé le 19 mai et a été approuvé par le parlement du régime syrien le mardi 7 juillet, a indiqué SANA. Cette somme sera utilisée pour financer les importations de biens et de marchandises et la réalisation de projets, a ajouté SANA, sans donner davantage de précisions.

Les aides financières du régime iranien sont très cruciales pour le régime syrien. Les activités économiques en Syrie ont été réduites d’environ 50% durant les quatre dernières années depuis le début du conflit dans ce pays, affirment les chercheurs.

Les officiels et les hommes d’affaires syriens avaient déclaré en mai dernier que Damas était sur le point de finaliser un nouvel accord sur l’ouverture de nouvelles lignes de crédit auprès des banques iraniennes.

A l’époque, un responsable syrien avait déclaré à Reuters que la nouvelle ligne de crédit serait utilisée « pour assurer la circulation des marchandises et des matériaux essentiels » pour la Syrie.

L’économie de la Syrie souffre de l’épuisement des réserves de change qui étaient estimées à environ 16 ou 18 milliards avant la crise. Avant le déclenchement de la guerre civile en Syrie, ce pays gagnait quelque 2,5 milliards de dollars par an par des exportations de pétrole.

Le président du régime iranien, Hassan Rohani, a déclaré que Téhéran soutiendra Assad « jusqu’au bout ». Au cours des derniers mois, plusieurs commandants des pasdarans du régime iraniens ont été tués lors des combats en Syrie. Par ailleurs, le régime iranien arme et finance le Hezbollah libanais dont les miliciens sont de plus en plus impliqués dans la guerre civile en Syrie.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe