lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: SociétéLa Résistance iranienne présente ses condoléances aux familles des victimes d’un incident...

La Résistance iranienne présente ses condoléances aux familles des victimes d’un incident maritime et appelle à une enquête impartiale – vidéo

La Résistance iranienne présente ses condoléances aux familles des victimes d’un incident maritime et appelle à une enquête impartiale

Elle pointe sur les mensonges et la lenteur des autorités à sauver les marins soulevant des doutes quant aux intrigues du régime

La Résistance iranienne présente ses sincères condoléances aux familles, amis et collègues des marins du pétrolier Sanchi (Sepid) morts dans la mer de Chine orientale, et condamne les négligences du régime des mollahs à sauver les matelots.

Compte tenu des mensonges du régime et des équivoques constantes sur cet horrible incident, une enquête indépendante et impartiale par des organismes internationaux indépendants concernant le naufrage du pétrolier Sanchi et la mort de ses matelots, est nécessaire. Plus particulièrement, sur les intrigues du régime à ce sujet et le fait d’avoir changé de nom cinq fois en dix ans, changé de drapeau et enregistré son nom au Panama a suscité des soupçons quant aux véritables intentions du régime.

Hassan Qashqawi, vice-ministre des Affaires étrangères, a promis le deuxième jour de l’accident qu’un grand navire pompier arriverait sur les lieux dans un délai d’une heure pour contenir le feu (Agence de presse Fars, 7 janvier). Six jours plus tard, les responsables du régime ont annoncé à nouveau qu’un groupe expéditionnaire arriverait « bientôt » d’Iran. Huit jours plus tard, ils ont critiqué le manque de coopération de la Chine pour secourir le navire sans rien dire de leur propre inaction.

Iran: funérailles des matelots du navire iranien Sanchi, tués dans la mer de Chine

Le ministre des Affaires étrangères du régime, lors d’un appel avec son homologue chinois, a souligné « la nécessité pour toutes les parties de remplir leurs obligations concernant l’incident du pétrolier iranien ». Finalement, le 14 janvier, neuf jours après l’incident, alors que le navire avait complètement coulé et qu’il n’y avait aucun doute sur la perte des matelots, le régime des mollahs a informé de « l’envoi de l’équipe de recherche navale iranienne et des garde-côtes de l’armée de la République islamique d’Iran pour une opération de sauvetage des matelots du pétrolier en flammes ». (AFP – 13 janvier).

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 14 janvier 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe