dimanche, décembre 4, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeLa répression de la minorité sunnite continue en Iran

La répression de la minorité sunnite continue en Iran

CNRI – Le vendredi 27 février, dans la province de Kermânchâh (à l’ouest de l’Iran), un imam sunnite a été abattu par des hommes armés devant son domicile. Mohammad-Ali Moradi a été assassiné au moment où il rentrait chez lui, en revenant d’un séminaire religieux où il enseignait.

 Avant cet assassinat, un autre religieux sunnite a été la cible d’un assassinat dans la province de Kurdistan (à l’ouest de l’Iran).

Le meurtre de cet imam sunnite dans la province de Kermânchâh est survenu à la suite d’une vague d’arrestation et de convocation des militants sunnites dans les villes de Boukan, Saghez et Sanandaj (trois villes de Kurdistan iranien).

A Bookan, les agents du régime iranien ont attaqué la maison de Hossein Ebrahimi. Ils ont battu et arrêté M. Ebrahimi et ont confisqué ses effets personnels. Depuis lors, on ne dispose d’aucune information sur son sort.

A Saqez et à Sanandaj, les autorités ont convoqués un certain nombre de sunnites et ont donné des avertissements à Mohammad Abbasi, à Jalal Khosravi et à Fawad Mardakh, à cause de leurs activités sur Internet.

Le vendredi 27 février, un imam sunnite a déclaré lors de son discours au cours d’une cérémonie de prière de vendredi que le régime iranien a empêché le voyage à l’étranger de Molana Abdulmajid, un religieux sunnite qui voulait assister à une conférence en Arabie saoudite. Il a exprimé la déception de communauté sunnite devant le fait qu’un de ses chefs religieux ne soit pas autorisé à assister à cette conférence.

Molana Abdulmajid avait été invité à assister à une conférence sur la « lutte contre le terrorisme », organisée par la « Ligue islamique mondiale » (une ONG basée à la Mecque).

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe