samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeLa participation du régime iranien à un projet de recherche a été...

La participation du régime iranien à un projet de recherche a été stoppé

La participation du régime iranien à un projet de recherche a été stoppé

Les États-Unis ont empêché le régime iranien de collaborer sur une expérience de fusion de plusieurs milliards de dollars en France, craignant que le régime ne soit pas digne de confiance.

Même si l’on s’attendait depuis des mois à ce que le régime des mollahs participe au projet ITER dans des mesures restreintes, les États-Unis les ont bloqués en siégeant au conseil de gouvernement, la participation de l’Iran devant être approuvée à l’unanimité. Le conseil d’ITER tiendra une réunion plus tard ce mois pour aborder la question.

Beaucoup se demandent quel sera l’impact de cette décision sur le rôle de l’Iran dans les études scientifiques en cours, à l’instar du Joint European Torus, les installations prévues pour la Recherche sur les Antiprotons et les Ions en Allemagne et le Centre iranien de sources lumineuses.

Cependant, les États-Unis ont pris la bonne décision. Cette recherche scientifique ne devrait pas tomber entre les mains d’un régime voyou et obscur qui pourrait l’utiliser dans de mauvaises intentions plutôt que des bonnes.

Les craintes sur la fiabilité de l’Iran

À la mi-octobre, Donald Trump a refusé de certifier le respect par le régime iranien de l’accord nucléaire de 2015 (également connu sous le nom de Plan d’Action Global Conjoint), censé mettre un terme au programme nucléaire du régime des mollahs sous peine de sanctions. le président américain a déclaré que l’Iran avait systématiquement violé l’esprit de l’accord avec son utilisation de missiles balistiques, son soutien au terrorisme et la déstabilisation du Moyen-Orient. Si vous ne pouvez pas faire confiance à un régime pour ne pas développer et utiliser des missiles balistiques (en violation de la résolution de l’ONU qui encadre l’accord nucléaire), comment pouvez-vous lui faire confiance pour collaborer sur un projet majeur sans le saboter ?

Si vous ne pouvez pas leur faire confiance pour arrêter simplement les travaux sur leur programme nucléaire et respecter les inspections internationales, comment pouvez-vous croire qu’ils n’utiliseront pas les connaissances recueillies dans ce projet pour faire du mal ?

Le Congrès américain va statuer sur l’accord nucléaire avec l’Iran

Le Congrès devrait bientôt réévaluer l’accord, avec la possibilité d’imposer de nouvelles sanctions non nucléaires contre le pays.

Avec la possibilité que les sanctions puissent être reprises à tout moment, cela n’a aucun sens d’entreprendre des recherches conjointes avec l’Iran des mollahs. Comment le projet ne serait-il pas affecté s’ils devaient mettre fin prématurément au partenariat ? Est-ce que les connaissances déjà acquises seront utilisées contre les autres participants ?

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe