jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLa lettre des prisonniers politiques iraniens au président du Parlement européen

La lettre des prisonniers politiques iraniens au président du Parlement européen

La lettre des prisonniers politiques iraniens au président du Parlement européen

La traduction de la lettre en persan d’un groupe de prisonniers politiques iraniens à M. Martin Schulz, le Président du Parlement européen.

Monsieur le président du Parlement européen,

En tant que prisonniers politiques détenus dans les prisons du régime iranien, nous vous exhortons à ne pas sacrifier les droits des prisonniers politiques et des personnes exécutées sur l’autel du commerce et des accords économiques.

Etablir des relations avec le régime iranien sans condamner les graves violations des droits de l’Homme en Iran aiguisera l’épée des bourreaux de ce régime au-dessus de nos têtes et encouragera les mollahs à augmenter le nombre des exécutions quotidiennes des jeunes dans ce pays.

En tant que prisonniers politiques, nous vous demandons de ne pas serrer la main des dirigeants de la dictature au pouvoir dans notre patrie.

Néanmoins, si vous avez décidé de venir en Iran, ayez l’amabilité de venir nous rendre visite dans les prisons et les chambres de torture de ce régime pour que nous puissions vous informer sur la situation épouvantable des droits de l’Homme dans ce pays.

Nous vous demandons de condamner les flagrantes violations des droits de l’Homme et les exécutions arbitraires en Iran lors de vos conférences de presse.

Avec nos sincères salutations.

Le 10 octobre 2015

Les noms des prisonniers politiques signataires de la lettre (dans l’ordre alphabétique en persan):

Farid Azmoudeh / Reza Akbari-Monfared / Iraj Hatami / Mashallah Haeri / Khaled Hardani / Rasoul Hardani / Shahin Zoghi-Tabar / Saeed Shirzad / Alireza Faravani / Asghar Ghatan / Hossein Kazemein-Boroujerdi / Saleh Kohandel / Saeed Masouri / Ali Mashadi-Kazem / Ali Moezi / Mohammad-Ali Mansouri / Misagh Yazdan-Nejad / Masoud arabo-Choobdar.

Cette lettre a été sortie clandestinement des prisons. L’original de cette lettre en persan a déjà été envoyé par courriel à M. Schulz par un parent d’un prisonnier politique.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe