vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLa capture des marins démontre l’échec de la politique de «...

La capture des marins démontre l’échec de la politique de « complaisance » de l’UE

EFE, Bruxelles, 28 mars  –  Des membres du Parti Populaire européen (PPE), dont l’espagnol Alejo Vidal Quadras, ont assuré aujourd’hui que la capture de quinze soldats britanniques par l’Iran démontre l’échec de la politique de « complaisance » de l’Union européenne vis-à-vis de l’Iran.

« Notre politique n’a fait qu’encourager les dirigeants iraniens, puisque non seulement ils ignorent le Conseil de sécurité (de l’ONU), mais ils s’attèlent aussi à saper la stabilité de l’Irak et du reste du Proche-Orient et, plus récemment, ils ont capturé des marins britanniques en plein jour », a déclaré Vidal-Quadras.

L’eurodéputé espagnol s’exprimait dans une conférence de presse organisée par le Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), avec ses collègues l’écossais Struan Stevenson, le portugais Paulo Casaca, et le directeur scientifique du syndicat des avocats européens, Jean-Pierre Spitzer.

Les participants ont relevé les "contradictions" dans les positions des principaux responsables européens et de certains pays membres de l’UE, comme le Royaume-Uni et la France, et ont critiqué ce qu’ils considèrent comme la politique de complaisance de Bruxelles avec l’Iran.

Ces États membres essaient, selon eux, de faire en secret de nouvelles concessions au régime iranien afin de le convaincre de mettre une fin à son programme d’enrichissement d’uranium.

L’une de ces concessions serait la promesse par la France et le Royaume-Uni d’assurer que le principal groupe d’opposition iranien, les Moudjahidine du peuple, reste sur la liste européenne des organisations terroristes, malgré une décision en décembre passé du Tribunal de Première Instance de l’UE qui invalide la forme dans laquelle le Conseil de l’UE a élaboré cette liste.

Struan Stevenson a cité une lettre adressée à plusieurs parlementaires britanniques par le Premier ministre, Tony Blair, datée du 19 de ce mois et qui confirmerait que le Conseil de l’UE se soit mis d’accord le 30 janvier dernier pour maintenir les Moudjahidine du peuple dans la liste, dans ce que le député européen considère comme une décision définitive.

Cependant, officiellement les 27 se sont mis d’accord à ce jour pour communiquer aux Moudjahidine du peuple les arguments visant à les maintenir sur la liste et geler leurs avoirs dans l’UE. Ils leur ont donné un mois pour exposer leurs arguments et fournir la documentation qu’ils considèrent appropriée, avant l’adoption d’une décision finale.

Firouz Mahvi, membre de la commission des Affaires étrangères du CNRI, a regretté que "le Royaume-Uni et la France sacrifient toute l’Europe pour leurs propres intérêts. C’est une illusion de penser qu’après avoir donné des concessions au régime, on puisse changer sa politique et ses pratiques ", a assuré Firouz Mahvi, qui a ajouté que le cas des soldats britanniques « est la conséquence directe de cette politique de complaisance ».

Les quinze marins de la Marine britannique ont été capturés vendredi dernier par les forces navales iraniennes, qui assurent qu’ils se trouvaient dans les eaux iraniennes.

Les participants à la conférence de presse estiment « contradictoire » que l’UE, un projet de 50 ans qui se base sur la dignité, la légitimité et l’état de droit, sape ce dernier principe en ne respectant pas un verdict de son propre tribunal.
 
Stevenson a fait remarquer que l’objectif du régime iranien est de « convertir la région en un rempart chi’ite dirigé par Téhéran ».

Il ne s’agit pas seulement d’un problème  pour le Moyen Orient. C’est devenu un problème pour l’UE », a déclaré le député écossais.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe